19.02
2015 Activités

Parce qu'elle a été inventée pour que les compétiteurs de ski de fond puissent continuer à s'entraîner l'été, la marche nordique, a longtemps été présentée comme une activité alternative au manque de neige. Mais elle se pratique aussi très bien sur tapis blanc.

PUBLICITE

Affiliée à la Fédération d'athlétisme, la marche nordique ou nordic walking, qui consiste à marcher d'un pas alerte en se propulsant avec des bâtons, rencontre de plus en plus d'adeptes, partout en France. Et donc en montagne, notamment l'été où elle a apporté du peps à la randonnée pédestre. En hiver, sa pratique reste encore marginale en station de montagne, le ski restant, de loin, la discipline reine des sports d'hiver.

Pourtant, la marche nordique peut tout à fait s'envisager comme une activité alternative ou de complément à la glisse dans un séjour à la neige. Plusieurs stations de montagne la proposent en animation -souvent gratuite-, une à deux fois par semaine. "Nous avons lancé des séances d'initiations de marche nordique sur neige damée l'hiver dernier". témoigne Mathieu Rougier, responsable des événements et de l'animation de la station d'Oz-en-Oisans (Alpe d'Huez-Grand Domaine). Succès immédiat.

Pour cet animateur de marche nordique, 3e aux derniers championnats du monde de la discipline, ce sport santé de pleine nature peut se pratiquer à toute saison et sur tous types de terrain, asphalte, sable ou neige.

"La neige n'est vraiment pas une contrainte", confirme Bénédicte Meyer, instructrice de marche nordique à Besse/Super Besse, qui constate elle aussi l'engouement du grand public pour cette marche active débarquée de Finlande il y a une vingtaine d'années.

"En altitude et sur neige, on optimise encore plus les effets bénéfiques de la marche nordique", souligne la fondatrice de Benefiss. Elle organise des séances pour toute la famille pendant les vacances, en partenariat avec l'office de tourisme du Sancy. "En raison de la pression atmosphérique plus basse en altitude et au froid, le travail cardio-vasculaire est accru, tout comme le renforcement musculaire, surtout  si la neige est un peu molle", résume la coach. Qui rappelle que toute séance de nordic walking démarre par une dizaine de minutes d'échauffement.

"La marche nordique est un sport complet, il faut donc mettre son corps en route à travers différents exercices faisant travailler successivement les bras, les jambes, les épaules, le bassin, le dos et les chevilles", détaille ainsi David Deguelle, de Nordic Walking Adventure à Guillestre dans les Alpes du Sud. "Des mouvements à exécuter lentement, sans jamais forcer, en s'aidant des bâtons pour que les exercices soient plus ludiques".

Plus intense qu'en plaine sur chemin sec, une séance de marche nordique sur neige reste néanmoins à la portée de tous, de 7 à 77 ans selon l'expression consacrée. "Nous adaptons les exercices en fonction des participants", précisent les coachs. Et comme un cours se termine toujours par une dizaine de minutes d'étirements, aucun risque d'avoir des courbatures, même au lendemain d'une première initiation.

Equipement à prévoir : des chaussures de marche à tige basse, des guêtres pour éviter que la neige rentre dans les chaussures, un coupe-vent, un bonnet et des gants. Les bâtons sont en général fourni par l'encadrant.

Où en faire : à Besse/Super Besse, à Avoriaz, au Grand Bornand ou encore à Saint-Lary/Soulan.

©Actumontagne 

Crédit photographie : JP Noisillier - nuts.fr 

0 commentaires
1 vote

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters