Vous consultez le site hiver de France Montagnes, cliquez ici pour découvrir la montagne en été

Nouveautés dans les domaines skiables

Afin d’offrir toujours plus de confort aux skieurs, les stations françaises continuent d’investir. La grande tendance va au remplacement de remontées en fin de vie par des télésièges débrayables six places. Ces remplacements s’accompagnent parfois du remodelage et/ou de la création de pistes, qui se veulent plus accessibles aux skieurs débutants et de niveau intermédiaire. Tour d’horizon des nouveautés de l’hiver, sur l’ensemble des massifs français.

Alpes du Nord

Morzine-Avoriaz (Haute-Savoie)
Le 16 février 2013, le nouveau téléphérique 3S Prodains Express entrera en service, en remplacement de l’ancien téléphérique. Cet appareil, qui relie Morzine à Avoriaz, est une alternative à la liaison par la route entre les deux stations. Equipé de douze cabines d’une capacité de 35 places (24 assises et 11 debout), avec éclairage, radio et larges baies vitrées, ce téléphérique à grande vitesse – 7 mètres par seconde ! - ne mettra que quatre minutes pour effectuer le trajet. Le débit passera ainsi de 500 personnes par heure avec l’ancien téléphérique, à 2000 avec le nouveau (2400 à terme avec l’ajout de cabines). C’est l’investissement le plus important de la saison 2013 pour l’ensemble de la montagne française : 25 millions d’euros.

Les nouveautés des domaines skiables français en 2012-2013
Photo ©Sygma

La Clusaz (Haute-Savoie)
Le nouveau télésiège débrayable 6 places du Crêt du Loup remplace le télésiège débrayable 3 places éponyme. Le débit est porté de 1400 à 2700 personnes par heure. Un tapis roulant de pré-positionnement facilitera et sécurisera l’embarquement des skieurs. Deux téléskis jouxtent ce nouveau télésiège : celui du Stade, dont le tracé est conservé, et celui de Loup 1, qui est raccourci avec une gare d’arrivée se situant désormais à proximité de celle du Stade. Dans le même secteur, le télésiège deux places du Mini Loup est remplacé par un télésiège quatre places à pinces fixes.

Flaine (Haute-Savoie)
La télécabine Aup de Véran fait peau neuve. Le temps de trajet sera légèrement raccourci, et le débit multiplié par deux, avec des cabines de huit places assises (avec les skis à l’intérieur) contre quatre places auparavant. A noter aussi le remplacement de la gare d’arrivée, désormais plus petite, pour une meilleure intégration dans le paysage. Trois nouvelles pistes sont également à découvrir : la rouge « Démon », à l’arrivée du télésiège du Désert Blanc, qui offre un tracé sécurisé vers la mythique piste rouge « Faust » ; la « Quartz », une bleue reliant « Emeraude » à « Turquoise » (également bleue), et évitant le mur le plus raide de « Faust » ; la « Grenat », variante bleue de la « Dolomie » (elle aussi bleue).

Les nouveautés des domaines skiables français en 2012-2013
Photo OT Flaine

Samoëns (Haute-Savoie)
Figurant parmi les stations de ski françaises offrant les plus vastes espaces débutants, enfants comme adultes, Samoëns leur a réservé plusieurs nouveautés cet hiver : le tapis de l'Oratoire pour accéder plus facilement à l'espace débutants, un nouveau parcours ludique qui vient compléter l'offre déjà large d'itinéraires de ce genre sur le Grand Massif, un Tubbo Samoëns de 50 m situé à l'entrée du jardin des neiges et dans lequel l'accueil des familles se fait. Il permet aussi de faire goûter les plus petits, bien à l'abri. Enfin, dernière innovation, toujours au jardin des neiges de l'ESF, un tapis roulant couvert inédit pour remonter la pente tout doux et bien au chaud, tout en profitant du panorama.

Les nouveautés des domaines skiables français en 2012-2013
Photo OT Samoëns

Méribel-Mottaret (Savoie)
La nouvelle télécabine des Plattières, équipée de cabines 10 places, remplacera les deux premiers tronçons de l’ancienne télécabine 6 places (l’ancien troisième tronçon restant lui inchangé). Ce nouvel appareil, d’un débit de 2800 personnes par heure, va considérablement réduire le temps de trajet, qui passe de 21 à seulement 9 minutes !

Val d’Isère (Savoie)
Le nouveau télésiège débrayable 6 places Fontaine Froide, situé sur l’Envers de Bellevarde, permet de rejoindre le plateau du téléphérique de l’Olympique. Il ne vous faudra que 3 minutes 30 secondes pour avaler ses 294 mètres de dénivelé (entre 2390 m et 2684 m d’altitude). Son débit est de 3000 personnes par heure.

Val Thorens (Savoie)
Le snowpark est désormais équipé d’un dispositif qui vous permet d’être filmé pendant que vous sautez. Le principe ? Vous enclenchez, à l’aide de votre forfait, la borne de départ qui est associée à des caméras disposées sur deux tremplins. Une fois votre saut effectué, vous pouvez le visionner sur le grand écran en bas du snowpark. Vous pouvez aussi récupérer la vidéo sur votre smartphone ou la consulter sur le site web www.videopark.fr . A noter que ce dispositif (ou celui, similaire, de www.livepark.fr) existe aujourd’hui dans près d’une quinzaine de stations françaises (Serre Chevalier, Méribel, Chamonix, Les Arcs, la Plagne, les 7 Laux, etc).

Les nouveautés des domaines skiables français en 2012-2013
Photo ©Live Park

Les Menuires (Savoie)
Un DVA Park, autrement dit un espace pour s’exercer à utiliser son Détecteur de Victimes d’Avalanches (également appelé Arva), va voir le jour cet hiver, au sommet de la télécabine du Roc des 3 Marches. Tous les amateurs de ski hors-piste pourront ainsi apprendre à utiliser correctement l’indispensable triptyque DVA – pelle – sonde avant de se lancer dans les plus belles pentes poudreuses du domaine skiable.

Courchevel (Savoie)
Le télésiège débrayable quatre places du Biollay, remontée mécanique la plus utilisée sur la vallée de Courchevel (1,2 millions de passages chaque hiver), est remplacé par un télésiège débrayable six places qui offre un débit de 3300 skieurs par heure, au lieu de 2500. Notez aussi que ce nouveau télésiège est équipé des systèmes « Magnestick » (les enfants sont équipés d’une protection dorsale munie d’un aimant qui les empêche de tomber du siège) et « Magnestick Bar », ce dernier étant un dispositif de verrouillage automatique du garde-corps.

La Plagne (Savoie)
Le front de neige de Plagne Centre est complètement réaménagé, afin d’améliorer le confort et le flux des skieurs. Le télésiège 4 places de Bécoin est remplacé par un télésiège 6 places débrayable, d’où un débit horaire porté de 2400 à 3600 personnes. A noter aussi les démontages du télésiège du Biolley, ainsi que des téléskis du Z, du Cabri et du Stade. Côté piste, vous découvrirez un front de neige reprofilé, de même que le stade de slalom Jean-Luc Crétier. Une zone débutants et une piste verte ont également été créés depuis le sommet du Colorado.

Valloire (Savoie)
Le nouveau télésiège débrayable 6 places de Cornafond (débit : 3000 skieurs heure) remplace la liaison entre les Diseurs et le sommet de la Sétaz, assurée jusqu’alors par deux téléskis difficiles et un télésiège deux places à pinces fixes. Le départ est situé 300 mètres plus bas que l’ancien appareil, et l’arrivée légèrement plus haute, offrant une meilleure desserte du secteur. Ce nouveau télésiège donne accès à une piste Sétaz bleue remodelée. Un autre télésiège 6 places débrayables, celui des Verneys, voit le jour en remplacement de l’ancien appareil arrivé en bout de course. Le tracé est légèrement décalé pour offrir une aire de départ plus facile. Le débit est de 2100 skieurs par heure.

L’Alpe d’Huez (Isère)
Le Rif Nel Express, c’est le nom du nouveau télémixte (appareil qui alterne les sièges et les cabines) implanté sur le secteur des Bergers. D’une longueur d’environ 1000 mètres, il dessert de multiples pistes vertes, déjà existantes ou nouvellement créées. Bref, il sera très apprécié des skieurs débutants ou de niveau intermédiaire. Grâce à cette nouvelle remontée, le débit sur le secteur progresse de 30 %, pour atteindre 3500 personnes par heure.

Les Deux-Alpes (Isère)
Un télésiège débrayable 6 places ultra-moderne remplace l’ancienne télécabine du Diable. Le trajet est quasiment identique (même si la gare de départ se situe environ 100 mètres plus haut que l’ancienne, soit au niveau du trou numéro un du golf), mais le débit atteindra 2200 personnes de l’heure, soit un peu plus du double de celui de l’ancienne télécabine. A noter qu’un siège sur cinq est équipé d’une bulle de protection. Idéal pour les piétons qui emprunteront ce télésiège pour se rendre au restaurant d’altitude « Le Diable au Cœur »… ou pour les skieurs un peu frileux !

ALPES DU SUD

Monclar (Alpes-de-Haute-Provence)
Monclar (anciennement Saint-Jean-de-Monclar) s’équipe d’un télésiège débrayable six places, véritable colonne vertébrale de la station. Le télésiège du Belvédère remplace ainsi celui du Plateau, et conduit les skieurs sur le plateau de la Chau (1 950 m), un peu plus haut que l’ancien. Le gros changement est le débit : 2 000 skieurs par heure, qui permet de monter en huit minutes, au lieu d’une demi-heure auparavant. L’entreprise Poma a réalisé une première mondiale lors de l’installation de la gare de départ. Les blocs de béton ont été coulés en entrepôt et posés à l’aide d’une grue, le tout en une journée au lieu des quinze jours habituellement nécessaires.

Praloup (Alpes-de-Haute-Provence)
Le nouveau télésiège débrayable six places de Praloup, le télésiège des Bergeries, dessert les secteurs des Bergeries et de Peguieou. Ses caractéristiques : une longueur de 1 461 mètres, un dénivelé de 431 mètres, un débit de 2 500 personnes par heure et une vitesse de 5 mètres par seconde. Il démarre du milieu de la station pour déposer les skieurs presque en haut, et remplace ainsi le télésiège fixe deux places des Bergeries et le téléski du même nom. Il est muni de garde-corps semi-automatiques : le passager les ferme lui-même au départ, puis le système est bloqué pendant tout le trajet et s’ouvre tout seul à l’arrivée. Pratique pour les distraits !

Les Orres (Hautes-Alpes)
Aux Orres, le snowpark fait peau neuve cette année. Jusqu’à l’année dernière, il était composé de deux zones : un bordercross et un espace slopestyle. Ces deux zones existent toujours, mais bénéficient de profondes mutations. Le bordercross est doté de davantage de mouvements de terrain (virages relevés, whoops, tables…) pour des niveaux très variés. L’espace slopestyle comprend désormais de nouveaux modules. Mais la principale nouveauté, c’est la création d’un nouveau parcours : le snake run, un espace freestyle dédié aux débutants, ludique et progressif. Pour que chacun puisse goûter aux glisses dans le vent !

Les nouveautés des domaines skiables français en 2012-2013
Photo ©Alice Simonard

Le Sauze/Super-Sauze (Alpes-de-Haute-Provence)
Au Sauze, un nouveau télésiège débrayable six places, appelé le Brec, démarre de Sauze 1 700 et arrive à 2 200 mètres d’altitude. Le trajet dure à peine plus de cinq minutes grâce à un débit de 2 000 skieurs par heure. Ce télésiège donne un accès direct au snowpark et au stade de compétition, et dessert les restaurants d’altitude. Il remplace deux téléskis, le Brec et le Slalom, qui ont été démontés. Le chantier a également permis d’enterrer une ligne électrique. Au total, 50 poteaux ont été enlevés, et seulement 14 construits. Résultat : un moindre impact sur l’environnement et un meilleur confort pour les skieurs.

Valberg (Alpes-Maritimes)
Station familiale, Valberg étoffe son Park Family : un parcours ludique accessible à tous, quelque soit son niveau à ski, situé sur les pistes Joubardes et Clot de Maty. De nouveaux modules et aires de jeux apparaissent cette année : dance floor (qui permet de faire des mouvements tournants, comme pour danser), wall ride (module relevé sur le côté pour évoluer en hauteur)… Chaque module, monté sur une structure en bois, est démonté à la fin de l’hiver. Une caméra filme les participants et permet de se revoir sur le site www.valberg.com

Montgenèvre (Hautes-Alpes)
Nouveauté de cette année à Montgenèvre, un Nordic Park, zone de découverte ludique du ski de fond. Un espace dédié au slalom, des ateliers virages, des ateliers sauts, des portiques qui apprennent à se baisser et se relever, des petits reliefs… tous ces modules permettent d’acquérir les bases du ski de fond et de l’équilibre en s’amusant. Ce Nordic Park, espace clos situé au départ des pistes de ski de fond, s’adresse aux enfants, mais aussi aux adultes débutants. Une webcam filme cette zone : vous pouvez visualiser et télécharger les images sur le site www.montgenevre.com

Les nouveautés des domaines skiables français en 2012-2013
Photo : T. Durand

Vars (Hautes-Alpes)
Vars se dote cet hiver d’un Ludoparc, parcours ludique installé sur la piste verte des Écrins, jalonné de jeux, d’obstacles et de figurines. Avec par exemple de grands animaux en bois en forme de porte à franchir, ou encore de grosses cloches de vaches qu’il faut faire tinter avec son bâton en passant. Une sorte de mini parc d’attraction sur les pistes, avec un seul mot d’ordre : apprendre en s’amusant.

PYRENEES

Grand Tourmalet
Le Grand Tourmalet poursuit sa restructuration dans le secteur Nord, côté La Mongie, avec la reconfiguration de la piste Beauté d'où la vue sur le Pic du Midi est imprenable. Le gros investissement de la saison pour la station pyrénéenne, c'est l'aménagement d'un parc d'entraînement de 600 m² pour apprendre le maniement des ARVAS, détecteurs de victimes d'avalanche. Un site animé par le service des pistes à destination des pros (pisteurs, dameurs, guides, moniteurs, gendarmes, CRS de montagne...), mais aussi du grand public, fanas de ski hors-piste et qui apprendront-là les fondamentaux des sorties en terrain non sécurisé.

Font-Romeu Pyrénées 2000
Cette année, la station se dote d'un véritable stade de compétition en mesure de recevoir des épreuves nationales et internationales. Il sera aussi un formidable outil pour les athlètes issus de la section ski étude du lycée climatique, le pôle espoir ski akpin, les ski-clubs et autres écoles de ski. A certaines dates, il sera même ouvert au grand public. Sa pente moyenne de 29% et son mur à 48% en font le stade de slalom géant le plus technique de la chaîne des Pyrénées. Et comme cette piste noire longe la piste Record, tout le monde pourra suivre en direct les entraînements et les courses. Autre aménagement attendu, espace freestyle pour les plus jeunes dans la zone ludique des Airelles. Constitué de modules naturels et artificiels et de deux boarderscross adaptés aux petits et totalement sécurisés, il vient renforcer les six pistes à thèmes existantes pour les enfants.

Les nouveautés des domaines skiables français en 2012-2013
Photo DR

Saint-Lary
30 000 euros ont été investis pour rendre le snowpark encore plus ludique avec trois lignes de jump traditionnelles et dix-sept nouveaux modules. Ce DC Live Park nouvelle génération compte également deux caméras fixes HD et un nouveau portique de détection qui déclenche la prise d'images à partir du forfait de ski. Les riders amateurs sont filmés gratuitement et peuvent ensuite récupérer et assembler leurs propres vidéo à partir d'Internet, avant de les partager avec leurs amis sur les réseaux sociaux ! Envoyez, vous êtes filmés !

LES AUTRES MASSIFS

Le Lioran (massif central)
Deux nouvelles pistes sont créées cet hiver dans la station parrainée par Carole Montillet.
La Georges Bouvet, en hommage à l'ancien maire de la commune, une piste rouge qui permet désormais de rejoindre le centre de la station depuis le sommet de la station, sans emprunter la piste familiale, très fréquentée par les débutants. La seconde piste, celle des blocs, est une rouge tracée sur le Plomb du Cantal. Enfin, profitant de l'engouement du public pour les pistes à thème, la station déroule la piste aux fromages, un parcours original et facile, jalonné de douze panneaux présentant les fromages AOP d'Auvergne qui font le bonheur des repas montagnards, le Cantal, le Saint-Nectaire, la Fourme d'Ambert, le Bleu d'Auvergne et le Salers.

La Bresse Hohneck (Vosges)
Après avoir installé un télésiège 6 places, le Vologne Express, pour relancer l'attractivité de son secteur historique Vologne, la station gérée par Labellemontagne investit dans un nouveau concept de boardercross. Baptisé Waouland, il offre un espace de glisse 100% fun et facile, dans lequel prend place un parcours semé d'embûches pour le plus grand plaisir des ados : obstacles naturels, tremplins, virages relevés, whoops, le tout décoré par une signalétique qui va les emballer. C'est la version grand public des snowparks taillés eux, pour les riders expérimentés. Waouland permet à l'opérateur de compléter son offre en matière de glisse ludique, après l'aménagement de la piste Opoualand, à destination des plus jeunes.

Ventron (Vosges)
Plusieurs aménagements de piste cette saison à Ventron, dont l'élargissement de la piste noire grâce à la suppression d'un des deux téléskis qui la desservaient. De même, équipement en canons à neige de la piste du Riant dont le départ a été remonté, ce qui devrait assurer son enneigement jusqu'au terme de la saison.

Avis des internautes[0 avis]

Les autres articles Evénements et actualités

Nouveau en station : piscines et centres aquatiques

Nouveau en station : piscines et centres aquatiques

Piscines et autres centres aquatiques sont toujours aussi populaires en montagne. En effet, après une bonne journée sur les pistes, quoi de mieux qu’un moment de réconfort les pieds dans l’eau ? Tour d’horizon des nouveautés aquatiques qui vous attendent cet hiver en station… Un centre balnéo-ludique Durancia à Montgenèvre

+
Les nouveautés de l'hiver 2014-2015 sur les domaines skiables de France

Les nouveautés de l'hiver 2014-2015 sur les domaines skiables de France

Comme chaque année, les stations investissent dans leur domaine skiable pour le plus grand bonheur des skieurs. Tour d’horizon des nouveautés qui vous attendront pour l’hiver 2015. Nouvelle liaison avec 2 télésièges à Châtel

+
Les meilleurs clubs Belambra pour partir à la montagne

Les meilleurs clubs Belambra pour partir à la montagne

Envie de vous ressourcer en montagne ? Les clubs Belambra, n°1 des clubs de vacances en France, vous accueillent pour un séjour en famille, entre amis ou en amoureux. Voici une sélection des 5 meilleurs clubs Belambra pour profiter pleinement de vos vacances dans les montagnes françaises.

+