07.06
2017 Forme/Santé

Et si cet été vous grimpiez votre premier col à vélo ? Ou si vous vous laissiez tenter par un parcours en itinérance de quelques jours sur les routes sinueuses de montagne ? Grâce à la révolution du vélo électrique, tout est possible. Que l’on soit cycliste occasionnel, ou même débutant. La preuve !
PUBLICITE
Lorsqu'on est derrière son écran à regarder le Tour de France, ou bien en voiture dans le virages à épingles de station, la vue d’un cycliste en pleine montée suscite respect et admiration. Sport d’endurance par excellence, le cyclisme en montagne devient surtout synonyme d’efforts, réservé aux plus sportifs. Sauf que depuis quelques saisons, le vélo à assistance électrique change la donne. Pour aller plus loin, plus haut et tous ensemble, le VAE permet d’atteindre des points du vue d’exception au plus grand nombre. 6 bonnes raisons de vous y mettre cet été !
 
C’est bon pour la santé 
Pour alterner la rando en montagne par un autre effort modéré, rien de mieux que la complémentarité avec le VAE. Activité physique douce grâce à l’assistance électrique, parcourez des kilomètres à plat comme en montées, sans vous mettre dans le rouge. Votre cœur est préservé de tout effort intense, vos poumons respirent l’air pur montagnard et vos jambes travaillent sans douleurs ni impacts.
Un bon moyen de se remettre en forme et de redécouvrir le goût du sport à son rythme et selon sa condition physique.
 
C’est familial 
Un vélo + un enfant + une remorque pour tracter l’enfant : rouler avec des tout-petits, c’est du sport ! Grâce au  VAE, emmener son chérubin dans ses sorties vélos devient simple, accessible et ludique. Confortablement installés et sécurisés dans la remorque, les enfants se délectent de voir la route et les paysage défiler devant eux et les jambes des parents restent légères pour pédaler des heures et des heures !
 
C’est contemplatif 
Lorsque l’on passe ses vacances en montagne, il y a toujours un sommet, un col, ou un belvédère qu’il faut absolument atteindre pour découvrir la plus belle vue de la région. Et cela n’est bien souvent possible qu’en randonnant ou en enfourchant son vélo / VTT. Une belle occasion de tester le VAE pour une sortie contemplative et la création de beaux souvenirs.
 
C’est le choix du terrain
L’assistance électrique s’applique aussi bien aux vélos de route qu’aux VTT. Que vous soyez donc grands cols de montagne ou petits sentiers boisés, choisissez votre monture et laissez-vous aider en montée par la puissance électrique. A vous le Galibier, les 21 virages de l’Alpe d’Huez ou encore l'Izoard si vous aimez la route. Et si vous êtes plutôt sentiers et chemins, voilà une belle occasion de découvrir les parcs naturels ou encore les singles aménagés VTTAE en station. 
 
C’est accessible
Si vous prévoyez de vous mettre au vélo pendant vos vacances à la montagne, frappez à la porte des Moniteurs Cyclistes Français. Ils pourront vous guider dans l’apprentissage du fonctionnement du VAE, sur les balisages mis en place et vous accompagner dans vos sorties. 100% pédagogique, 100% découverte !
Côté parcours, de nombreuses stations ont installé sur certains itinéraires des bornes de recharge pour les VTTAE. Vous pouvez ainsi rouler des heures, aucun risque de panne !

 
C’est aussi sportif !
Saviez-vous que des courses chronométrées proposent désormais des catégories VTTAE ? Si vous voulez vous mettre à l’épreuve votre profil compétitif, inscrivez-vous au départ de la prochaine course VTT qui propose une catégorie pour les véls électriques :

Informations utiles

Du 7 au 9 juillet se tiendra BikeElec, le premier salon international du vélo électrique à Morzine-Avoriaz. 
Cette manifestation unique en Europe sera un lieu de rencontre incontournable des professionnels et passionnés du monde cyclisme de demain.
0 commentaires
1 vote

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters