21.09
2021 Activités

Après un hiver blanc, cet hiver se fera sous le signe des retrouvailles et du retour aux fondamentaux, notamment le ski ! Les grands espaces vous tendent les bras et les stations n’ont pas chômé pour proposer le meilleur de la montagne sur les pistes. Prêt pour repartir tout schuss sur les pistes ?

PUBLICITE

Du ski pour toutes les envies en station

Le ski débutant à l’honneur

Les remontées mécaniques ré-ouvrent, de quoi faire des heureux chez les amateurs… comme les débutants. Les stations l’ont compris, l’engouement pour la montagne et le ski se fait sentir. Et si c’était l’année pour s’essayer à la glisse ? A Saint-Gervais Mont-Blanc, outre le panorama grandiose du domaine skiable, un tout nouvel espace de glisse spécial débutant voit le jour cet hiver au Mont d’Arbois. Débuter le ski n’aura jamais été aussi agréable. A Oz-en-Oisans, en Isère, 2 pistes vertes desservent les résidences, pour un retour tranquille skis aux pieds, comme à Villard de Lans avec la nouvelle piste verte aux étoiles. Côté Peyresourde à Peyragudes, un espace débutant a été développé avec tapis couvert, des pistes scénarisées, et une piste éclairée le soir. En plus, il est possible de prendre un forfait 3h pour 16€ afin de s’essayer au ski en toute sécurité. Aux Orres dans les Hautes-Alpes, le front de neige des Orres 1800 évolue pour proposer des zones débutant mais également une piste de luge.

©G.ARRIETA

Aux Arcs, sur le secteur de Peisey Vallandry, des zones ludiques dédiées aux débutants voient le jour avec la zone « premières glisses », la zone « premiers virages » et la zone « premières descentes ». Dans les Montagnes du Jura, du côté de Métabief, tout est mis en œuvre pour que les débutants en ski trouvent leur place. Ainsi, plusieurs pistes vertes et bleues voient le jour sur les différents secteurs du domaine skiable pour faciliter la première expérience sur les skis.

Egalement : un nouvel espace débutant au Grand Bornand avec un tapis dans le secteur du Charmieux, une nouvelle zone débutant sur fond de Far West vers le tapis des indiens au centre de la station de La Plagne, et le développement de la zone débutant à Valmorel en Savoie, à 1 800 m d’altitude.

Du challenge pour les plus accros au ski !

Pour les afficionados du ski, rien de tel que de se remettre en jambes avec des défis sportifs. Du côté de l’Alpe d’Huez, la descente depuis le Pic Blanc à 3 330 mètres jusqu’à l’Enversin à 1 125 mètres à Oz-en-Oisans s’annonce épique ! Plus de 2 000 mètres de dénivelé à descendre, dans un panorama exceptionnel et sur des pistes emblématiques, pour en prendre plein la vue… et les jambes.

Alpe d'Huez © Laurent Salino

Pour les accros au ski de poudreuse, un nouvel espace freeride à La Rosière est accessible depuis le haut du télésiège du Mont Valaisan. Pour profiter de cette nouvelle zone non damée, on n’oublie pas de s’équiper du traditionnel dva-pelle-sonde. On n’hésite pas non plus à se faire accompagner de professionnel avec les écoles de ski de La Rosière ou encore aux Menuires, pour découvrir des spots hors-pistes d’exception et profiter de la poudreuse en toute sécurité, comme dans la vallée des Encombres. Du côté de Val Thorens, c’est l’espace freerando qui s’étend avec une piste damée de montée et, au choix pour la descente, une piste sécurisée et une non damée.

Des espaces ludiques autour du ski pour toute la famille

A Orcières Merlette 1850, station labellisée Famille Plus, les enfants découvrent l’envers du décor d’un domaine skiable avec « p’tits pros des cimes ». Chaque mercredi pendant les vacances scolaires, ils pourront se mettre dans la peau des pisteurs, monter dans une dameuse… Une expérience topissime à raconter absolument aux copains au retour des vacances ! Les adultes aussi pourront d’ailleurs se joindre aux pisteurs dès l’aube pour ouvrir le domaine de ski en compagnie d’un pro, toujours à Orcières. Côté ado, à Val d’Isère, on s’immerge dans le nouvel espace ludique qui leur est spécialement dédié : « le village perdu ». Passerelles suspendues et zones de détente permettront aux ados une petite pause après des descentes de ski endiablées, dans la même veine qu’à Avoriaz, avec l’espace « Lil Stash ».

Le village perdu à Val d'Isère

Un parcours ludique aux allures de snowpark fera le bonheur des ados aux Aillons Margériaz. Aux 7 Laux, les parcours ludiques « Tiki l’Ecureuil » et « Taupi Camp » se développent pour encore plus d’animations pour les petits à skis… ou non. A Méribel, la piste des animaux se refait une beauté pour que petits (et grands) deviennent incollables sur la faune, skis aux pieds. Pour les familles qui aiment partager des instants photos, détente ou jeux, la station de Chamrousse a misé sur des aménagements en bois sur plusieurs zones du domaine skiable. Ainsi, la pause casse-croûte peut vite se transformer en véritable moment de partage. Aux Menuires, place au  « Friendly Natural Park », une zone ludique à expérimenter en ski où les enfants pourront s’essayer au slalom parallèle, bosses, tunnels et jeux, tout comme à Peyragudes, dans les Pyrénées, où toute la famille pourra s’essayer à une zone de skicross aménagée sur la piste des Gourgs Blancs. Côté Alpe d’Huez, c’est une zone tubing destinée aux enfants pour profiter de glissades à gogo qui voit le jour sur les fronts de neige des Bergers et de Grenouilles. A la Clusaz, la piste bleue du Reblochon vous emmène à la découverte de la faune locale, l’agropastoralisme et du reblochon bien sûr, sur fond de sensibilisation, grâce à des jeux de pistes. Enfin, un sentier féérique et nocturne émerveille au Pays des Ecrins. Guidé par des leds interactives, on se retrouve immergé dans un spectacle lumineux et original en pleine nature. Une expérience à ne pas louper.

La piste du reblochon© La Clusaz - Pierrick Aubert

Des domaines skiables à la pointe de la modernité

Remontées mécaniques : nouveautés et modernisation

Cet hiver en station, les nouveautés se passent aussi du côté des remontées mécaniques. Ainsi, la tant attendue liaison 3 Vallées Express entre Orelle et Val Thorens en passant par la Cime Caron fera sa première saison. Ainsi, les skieurs pourront accéder à la Cime Carron en 20 minutes depuis Orelle. Aux Menuires, c’est la nouvelle télécabine de la Pointe de la Masse qui acheminera les skieurs et piétons sur 1 050 mètres de dénivelé en seulement 8 minutes. Toujours en Savoie, direction Arêches-Beaufort pour la nouvelle télécabine « Le Bois » qui permettra de relier les deux secteurs du Planay et du Grand Mont. De la nouveauté, il y en a également côté Isère avec un nouvel ascenceur valléen : l’Eau D’Olle. Finis les derniers kilomètres pour monter jusqu’à la station d’Oz-en-Oisans, maintenant, la voiture reste au parking dans la vallée, et la liaison avec le domaine se fait en télécabine.

A noter également :

  • Remplacement du télésiège du Belvédère à Morzine par un débrayable 6 places avec un débit de 2800 personnes/heure.
  • Nouveau télésiège débrayable aux Contamines-Montjoie en remplacement du Roselette
  • Gare de départ du Funiplagne totalement repensée pour accueillir aux mieux les skieurs à la Plagne
  • Nouveau télésiège de la Lovatière à la Plagne pour assurer la liaison entre la Plagne Centre et Champagny en Vanoise
  • Une nouvelle télécabine à Peisey Vallandry
  • Nouveau télésiège débrayable Biollène à Valmorel en remplacement du télésiège 4 places et 2 téléskis.
  • La mise en service du Gaston Express à Saint Jean d’Arves
  • A Méribel, Plattières 3 devient le télésiège du Bouquetin avec 2 min 30 de montée.
  • Nouvelle télécabine de Super Venosc pour accéder au secteur Vallée Blanche
  • A Vaujany, un télémix pour remplacer un télésiège 4 places
  • Télémix à la place de Marmottes 1 à l’Alpe d’Huez
  • Remplacement télésièges Prébois et Préclaux par un débrayable 6 places, 4 min de montée aux Orres
  • 2 nouveaux télésièges à Vars
  • Un nouveau téléski à Auron sur le stade de slalom

Nouvelle remontée aux Contamines-Montjoie @SECMH

Le boum des tarifs dynamiques et du forfait digitalisé

La tendance tarification dynamique s’empare du milieu du ski cet hiver. Après Val Cenis, c’est au tour d’Aussois et de Pralognan-la-Vanoise, stations de Savoie, de se mettre à proposer des prix ultra avantageux à ceux qui réservent leur forfait au plus tôt. Des forfaits jusqu’à 80% moins chers sont à saisir. Une véritable aubaine pour le portefeuille. Côté pratique, les fonctionnements type télépéage « je paie ce que je consomme » sont en vogue. A Praz de Lys Sommand, c’est l’offre Frizzki qui permet de payer uniquement les journées skiées et de cumuler des avantages en fonction des forfaits achetés. Au Grand Tourmalet, dans les Pyrénées, c’est la carte Flex qui permet de payer uniquement le temps skié, sans passer par la case caisses. Cette carte permet aussi de cumuler des avantages en famille, notamment des réductions. Toujours à la pointe des innovations, la station de ski d’Avoriaz propose Shred Experience, le premier forfait dématérialisé directement sur le téléphone. L’avantage ? Plus besoin de faire la queue, le forfait est chargé en un clic et un forfait qu’on ne peut… presque pas perdre. Enfin, à La Rosière et Valmorel, les forfaits sont disponibles directement au check-in de l’hébergement choisi pour faciliter l’expérience client.

Du ski en nocturne

Quand les journées ne sont pas assez longues, les stations ont trouvé une parade : le ski de nuit. Ainsi à Praz de Lys Sommand, une piste de ski de fond est éclairée à la nuit tombée et on pourra skier sous les étoiles un soir de la semaine. A Auron, une des pistes sera éclairé pour profiter de la magie du ski nocturne. A Puy Saint Vincent, des nocturnes auront lieu les soirs de pleine lune notamment. Enfin, à la Clusaz, en Haute-Savoie, la piste du Merle sera éclairée en fin de journée, pour profiter d’animations spéciales. La piste servira de tableau pour des mises en scène originales.

Quelques chiffres :

  • 30% : la pente moyenne de la nouvelle piste l’Eclipse à Courchevel, qui sera notamment utilisée pour les championnats du monde 2023. Sensations garanties.
  • 3000 personnes/heure : C’est le nouveau débit du télésiège 6 places l’Arpettaz à Sainte Foy Tarentaise
  • 1992 : année de mise en place des télécabines de l’Olympe de Brides-les-Bains à l’occasion des Jeux Olympiques. Et cette année, ils font peau neuve pour améliorer l’expérience client.

 

Informations utiles

Crédit bannière : Laurent Salino / Alpe d'Huez Tourisme
0 commentaires
0 votes

Informations utiles

Crédit bannière : Laurent Salino / Alpe d'Huez Tourisme

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters