04.04
2019 Bons plans et conseils

Vous aimez le vélo et voir défiler les paysages et curiosités au fil des kilomètres ? L’itinérance est pour vous ! Que l’on soit cycliste chevronné ou apprenti baroudeur, échangez cet été vos valises pour des sacoches et prenez la route des vacances à vélo. Sélection de 10 itinéraires pour vous lancer dans l’aventure !
PUBLICITE

Itinérance loisir / découverte

S’il s’agit de votre première aventure en itinérance, privilégiez des circuits de 2 à 5 jours et avec un dénivelé modéré. Cela vous permettra de débuter en douceur et de prendre votre temps sur chaque étape, en particulier si vous voyagez avec des enfants. L’idée de l’itinérance est la découverte sur le vélo mais pas que ! On profite donc des pauses pour organiser des activités et visites découverte au fil de la route, reprendre des forces grâce aux spécialités locales et immortaliser en photos la beauté des paysages traversés.
 

Les P’tites Routes du Soleil : la petite sœur des Grandes Alpes

Cette traversée des Préalpes se fait en vélo-voyage ou en vélo électrique sur des itinéraires bis, moins fréquentés et moins sportifs que le tracé classique de la Route des Grandes Alpes. Un circuit où l’on explore et savoure les richesses du patrimoine alpestre : gastronomie évidemment, mais également villages d’antan et artisanat local sont l’occasion de pauses découvertes à chaque étape.
Un itinéraire de près de 900km comptant pas moins de 100 sites de recharges VAE. Pratique !
 

Le Grand Tour des Vosges

Cet itinéraire mêlant pleine nature et passage par des hauts lieux du cyclisme garantit de belles découvertes aux cyclistes nomades. Sur les crêtes de l’ancienne frontière franco-allemande, en passant par la route des vins d’Alsace, jusqu’à l’ascension mythique de la Planche des Belles Filles, le patrimoine vosgien se déroule au gré des paysages verdoyants et sites historiques.
Un parcours accessible en vélo de route et VAE, pour tous !
 

Tour du Jura à vélo

Un parcours très accessible, long de 155km réalisable en 2 ou 3 jours. Entre voies vertes et petites routes de campagne, ce circuit propose une découverte du patrimoine historique et culinaire de la région jurassienne. Passage par la cité médiévale de Dole (surnommée la Petite Venise du Jura), balade le long des vignes d’Arbois (capitale des Vins du Jura) et arrêt obligatoire à Poligny pour une dégustation de Comté.
155 km. Dénivelé global de 870 mètres.
 
 
>> Pour les plus sportifs ou les plus aventureux, il existe une variante plus engageante : 252km (3900 mètres D+) avec passage par les lacets mythiques de Septmoncel jusqu’à la station des Rousses. Plus d'infos 

Grandes traversées

Pour les cyclistes aguerris et/ou habitués à l’itinérance, tentez les traversées emblématiques ! Grandes Alpes, Pyrénées, Auvergne… les massifs français ne manquent pas pour passer de sommets en vallées, de pâturages en plaine à cols d'altitude. De longues étapes qui nécessitent une bonne condition physique ou… un vélo à assistance électrique !
 

La Traversée des Pyrénées

De l’océan Atlantique à la Méditerranée, cet itinéraire sportif emprunte les routes et cols mythiques du Tour de France (Tourmalet, Aspin, Portet…). Au départ du Pays Basque ondulant et verdoyant, la route gagne relief pour atteindre les sommets de Saint-Lary, du Tourmalet, d’Ax les Thermes. Des passages en altitude avant de redescendre en douceur sur la partie orientale des Pyrénées. A la sortie des forêts sauvages de l’Ariège, la Méditerranée en ligne de mire, à quelques kilomètres seulement de la frontière espagnole.
Etapes de 100 à 115km par jour / 1200 à 2800m D+ par jour.
 
>> Nous avons noté aussi pour cet été : le Pyrénées Cycl’N’Trip 
A l’occasion du passage du Tour de France cet été, les cols des Hautes-Pyrénées deviennent 100% cyclistes. Du 22 au 26 juillet 2019, 10 cols seront ainsi fermés à la circulation automobile, entre 9h et 12h pour laisser la route uniquement aux vélos. L’occasion de se mettre dans la peau des coureurs du Tour de France, mais aussi et surtout de tenter l’itinérance version (très) sportive : chaque matin un nouveau col et l’après-midi pour découvrir les routes pyrénéennes jusqu’au prochain col, le lendemain ! Plus d'infos

 

Circuit Le Tour du Sancy

Avec ces 76km seulement, ce circuit est situé exclusivement à plus de 1000m d’altitude. De la hauteur donc à prendre en compte dans la gestion de l’effort et du souffle mais aussi du dénivelé : 2370m D+ au total. Ce parcours ondulant et exigeant, passe par la cité médiévale de Besse, (au pied de la station de Besse Super-Besse), le Mont-Dore pour une vue à 360° sur la chaîne des volcans et emprunte le Col de la Croix Saint-Robert, puis du rocher de l’Aigle qui surplombe la Vallée de Chaudefour. Ravitaillement gourmand à Saint-Nectaire pour déguster le fromage local ! Plus d'infos
 

La Route des Grandes Alpes

Sans doute l’une des itinérances les plus connues, la Route des Grandes Alpes rejoint le lac Léman à la Méditerranée. Entre cols de montagne mythiques, pâturages verdoyants, zones désertiques et minérales, le parcours déroule une palette de paysages aussi sublimes qu’éclectiques. En termes de chiffres, la Route des Grandes Alpes c’est :
- 730km
- 16 000 mètres de dénivelé
- 18 cols
 
>>Une itinérance qui se réalise en moyenne sur deux semaines, selon son niveau physique et le vélo choisi. Clo&Clem, couple de blogueurs voyage, ont choisi le vélo électrique pour se lancer sur les routes alpines. Découvrez leur aventure par ici.

Itinérance en VTT

Si les sentiers en sous-bois vous branchent plus que le bitume, l’itinérance s’expérimente aussi en VTT. A vous les chemins en bord de lacs d’altitude, les descentes pleines d’adrénaline et la découverte de sommets grandioses en sortie de forêt.
 

La Chaîne des Puys et du Sancy

Pour une première itinérance à VTT et/ou une itinérance en famille, voici l’itinéraire idéal. Des étapes courtes et accessibles, un dénivelé modéré et surtout, la possibilité d’alterner vélo et rando pour se hisser au sommet des volcans d’Auvergne. Un parcours ludique où l’on se laisse envoûter par la beauté de trésors géologiques endormis et des lacs aux couleurs profondes. En chemin, visite de la cité médiévale de Besse et pourquoi pas une pause bien-être aux Termes du Mont-Dore.
 

Traversée du Massif des Vosges en VTT

Pour découvrir les forêts vosgiennes, rien de mieux que d’emprunter l’itinéraire de la Traversée du Massif des Vosges. En VTT ou VTTAE, il traverse le Parc Naturel régional des Vosges du Nord (classé Réserve de Biosphère par l’Unesco), jusqu’au Grand Ballon (1424m), point culminant de ce parcours très forestier. Long de 418km pour 9370D+, l’itinéraire ravira les cyclistes chevronnés et amateurs de pleine nature.
 

Dans les Alpes, les Chemins du Soleil

Au départ de Thonon, cet itinéraire rejoint Nice par les Préalpes. Un parcours sublime par la diversité des paysages qu’il propose mais requiert un bon niveau de pratique. Il se découpe en 3 tronçons principaux :
  • Du Léman au Vercors (340km) : partie assez accessible, idéale pour débuter la traversée en douceur. Nombreuses pauses possibles en bord de lacs (Léman, Aiguebelette, Bourget) et de jolis points de vue pour admirer la chaîne des Alpes.
  • Du Vercors à la Provence (330km) : ce deuxième tronçon plus corsé en termes de technicité, offre une palette de couleurs et de paysages éclectiques. Au Vercors sauvage et minéral se succèdent les vignes et terrains sablonneux de la Drôme du Sud pour terminer sur des sentiers fleuris et odorants des lavandes, lauriers et oliviers de Provence.
  • De la Provence à la mer Méditerranée (300km) : avant de rejoindre Nice et la promenade des Anglais, cette ultime partie des Chemins du Soleil est la plus confidentielle. Retiré et encaissé dans les Préalpes du Sud, le parcours s’enfonce dans la vallée du Haut-Verdon, et emprunte la route des clues, célèbre pour ses villages perchés et gorges spectaculaires avant d’entrevoir au loin la Grande Bleue.
 
 
Crédits photos : Clo & Clem / J-Baptiste Bazzarini - La Baze / Fotolia
0 commentaires
0 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters