19.05
2020 Bons plans et conseils

Depuis l’annonce jeudi dernier par Edouard Philippe que nous « pourront partir en vacances en juillet / août en France » beaucoup se posent des questions. Quelle solution si je ne peux pas rejoindre ma location de vacances ? Quels seront les frais si je dois annuler ? Pourra-t-on dépasser la limite des 100 km ? A quoi ressembleront mes vacances en contexte de pandémie ? Si toutes les réponses n’ont pas encore été données par le gouvernement, le portrait de vos vacances d’été commence à se dessiner.

PUBLICITE

Annulation gratuite du séjour

Lors de l'allocution du 14 mai dernier à l'occasion du Conseil Interministérielle du Tourisme, le gouvernement a salué l’engagement des professionnels du tourisme de garantir un remboursement intégral en cas d'annulation dans le contexte sanitaire de l'été 2020".

Nous avons pu vérifier ces politiques plus souples chez de nombreux hébergeurs. Ainsi du côté des hébergements Pierre & Vacances, l’annulation est gratuite sans condition jusqu’à 3 jours avant l’arrivée. Un simple acompte d’1€ est demandé pour réserver. De quoi pouvoir réserver son séjour en toute sérénité pour l’été ! 

Chez Odalys, depuis le 30 avril, toute nouvelle demande de réservation peut être modifiée sans frais à J-7 du début du séjour. Ceci est valable durant l'été, jusqu'au 30 septembre, sous condition de reporter le séjour avant le 30 septembre.

Au Club Med également, si vous deviez annuler, rien n’est perdu ! Le principe ? Si vous devez annuler votre séjour pour une raison liée directement au Covid-19, le Club Med émet un bon d’achats de la valeur du séjour à utiliser dans les 18 mois à compter de son émission.

Chez MMV, avec l'offre Libr'été, vous pouvez réserver votre séjour et l'annuler gratuitement à J-30. Une remise de 15% est garantie sur l'ensemble des séjours estivaux. VVF propose un report de séjour gratuitement jusqu'à J-7. S'il s'agit d'une annulation de séjour liée au covid, avec justificatif, l'annulation est sans frais jusqu'à 1 jour avant le début du séjour.

Partir à plus de 100 km ?

Pour le moment, les français sont invités à se déplacer à proximité de leur domicile. Une attestation est ainsi nécessaire pour se déplacer à plus de 100 km à vol d’oiseau de son domicile. Ce dimanche, le secrétaire d’Etat en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, précisait dans les colonnes du JDD que cette limitation devrait augmenter par cercles concentriques.

Si traverser la France ne semble pas encore possible aujourd’hui, sachez que vous trouverez toujours la montagne à proximité de votre domicile. Strasbourg se trouve à moins de 100 km des Vosges et non-loin du Jura. Les stations des Alpes, du Jura et du massif central se trouvent à moins de 250 km de Lyon. Depuis Marseille, les Alpes et le massif central sont aussi à moins de 300 km. Depuis Bordeaux, Toulouse ou Montpellier, de nombreuses stations des Pyrénées et du massif central se trouvent à moins de 300 km. Depuis Paris, les stations les plus proches se trouvent à 450 km (voir notre article).

Quelques exemples de distances

Des vacances… simplement reposantes et dépaysantes

Randonnées, escapades, baignade, repas et balades en famille… Cet été, la montagne sera une invitation à se recentrer sur les vraies valeurs… Les préconisations sanitaires commencent à s’esquisser, limitant les risques de contamination lors de votre séjour. Les gestes barrière restent de mise, tout comme dans votre vie quotidienne : se laver les mains régulièrement, éternuer dans son coude, limiter les contacts physiques, garder une distance de 1m entre chaque personne… En plus de ces gestes, devenus presque des habitudes, les destinations mettent en place tout un protocole sanitaire afin de garantir un séjour en toute sécurité. Le but des vacances étant de décompresser, on garde les bonnes habitudes de la maison et on profite des grands espaces de la montagne en toute décontraction !

Quelques stations ont d'ores et déjà publié les mesures prises pour vous accueillir dans les meilleures conditions, par exemple, à Tignes ou encore La Plagne.

 

0 commentaires
1 vote

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters