12.01
2015 En famille

En station, l'apprentissage du ski commence en moyenne à partir de 3 ans. Pour que celui-ci reste du domaine du plaisir et que nos chères petites têtes blondes et brunes progressent avec talent dans l'art de dévaler les pistes, quelques recommandations et conseils de bon sens, avec Nadine Clauzier, directrice de l'ESF de Méaudre.
PUBLICITE
1- La bonne chaussure au bon pied !
Vous souriez ? Pourtant Nadine, plus de trente ans d'enseignement derrière elle, constate chaque hiver que des enfants arrivent en cours en n'étant pas chaussés correctement. "Il arrive fréquemment que certains aient le pied droit dans la chaussure gauche et inversement", témoigne l'enseignante. Or, en ski, un bon chaussage, c'est indispensable, sinon la séance devient vite un calvaire. En résumé, côté matériel, votre bambin doit être bien chaussé. Il doit aussi être équipé de lunettes, de gants, d'un casque et être « tartiné » de crème solaire ! Et si le goûter n'est pas compris dans la prestation, glissez-lui un petit en-cas dans la poche (biscuit, barre de céréales ou petite compote).
 
2- Ne pas trop couvrir les plus petits
"Dans nos Club Piou Piou, qui accueillent les plus jeunes, les enfants bougent beaucoup à travers les exercices ludiques que nous leur proposons », explique Nadine. «Il ne faut donc pas trop les couvrir". Privilégiez un vêtement épais à plusieurs vêtements fins. Idem pour les pieds. Pas de superpositions de chaussettes qui compriment les petits petons et gênent la commande du pied !
 
3- L'indispensable passage aux toilettes 
"Avant d'emmitoufler votre enfant dans sa tenue de ski, pensez bien à passer aux toilettes", insiste Nadine. Et oui, une envie pressante peut gâcher tout le plaisir de l'activité à votre graine de champion ! Sans compter que c'est de la glisse en moins pour chacun des petits élèves, si l'enseignant doit effectuer des arrêts pipi pendant le cours co ! 
 
 
4- arriver 10 mn à l'avance du cours
Pour bien apprendre à skier, il ne faut pas être stressé. Et cela commence par le fait d'arriver à l'avance sur les lieux de rassemblement des cours. Parce que bousculer son bambin pour arriver à l'heure du cours de ski, rien de tel pour le perturber et décupler ses éventuelles appréhensions. Nadine suggère une marge de 10 bonnes minutes avant l'horaire qui vous a été indiqué. 
 
5 -Privilégiez les pistes faciles
Après le cours de ski et si votre enfant n'est pas fatigué, c'est très bien d'aller skier en famille. "Un, parce que les vacances à la neige, c'est avant tout pour partager du temps ensemble, et ensuite, parce qu'en ski,  plus on pratique la glisse, mieux et plus vite l'on progresse", souligne Nadine qui précise néanmoins : "Mais, comme en natation, si votre enfant ne sait pas encore nager, vous n'allez pas le lâcher dans le grand bain ». En ski, même si la tentation est grande, restez sur les pistes qu'il a empruntées avec son moniteur, ou d'autres du même niveau.  Ne lui faites pas brûler les étapes. «Il risque de prendre peur et de perdre tout ce que le moniteur lui a appris. Les progrès se gagnent dans le ski-plaisir et la confiance, pas dans la difficulté ni dans l'appréhension ». 
 
Actumontagne pour France Montagnes
 
photos Marion Cottaz
0 commentaires
3 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters