18.02
2013 En famille

A l'heure des vacances à la neige, pas question de mettre les cahiers au feu et les maîtres au milieu ! Plusieurs formules permettent de concilier ski et révisions scolaires. Les parents apprécient beaucoup, les enfants un peu moins... sur le moment !

PUBLICITE

Oui, les vacances scolaires sont un temps de repos et d'éveil nécessaire pour les enfants. Pour autant, nombre de parents, de plus en plus soucieux de la réussite de leurs bambins, ne souhaitent pas qu'ils décrochent totalement avec l'école pendant leurs congés. Ils plébiscitent entre autres, les colonies de vacances éducatives au cours desquelles, leur progéniture peut entretenir ses connaissances ou se remettre à niveau, tout en pratiquant des activités extrascolaires, à la mer ou à la montagne.

Fondé en 1988 par un professeur d'économie et de mathématiques, Vacances Educatives est le pionnier sur ce créneau des colos éducatives qui fait florès. Depuis plus de 15 ans, l'organisme propose avec succès des séjours hivernaux à Châtel (plus Tignes et Morzine l'été), pour les enfants du CP à la terminale. Au programme, trois heures de scolarité en matinée, et après-midi consacrée au ski ou au snowboard. Une heure d'études attend les plus volontaires avant le dîner.

De bons élèves
"Si au départ, nous recevions plutôt des enfants en difficultés, aujourd'hui, nous constatons que notre public est majoritairement composé d'enfants qui ont un bon, voire un très bon niveau scolaire. Ils sont envoyés dans nos centres par leurs parents pour qu'ils entretiennent leurs acquis et progressent encore, grâce à un accompagnement effectué par des enseignants professionnels", souligne le fondateur de Vacances Educatives, Trinidad Gonzalvez. "Parents et enfants en redemandent, car ces séjours sont très efficaces, avec des notes qui grimpent pour ceux qui ont encore de la marge ! Le cadre exceptionnel de la montagne et la glisse les stimulent, et ils apprennent beaucoup plus facilement".

Au ski pendant l’école
Le leader du soutien scolaire sur Internet, Maxicours et le numéro un du soutien scolaire à domicile Acadomia, se sont eux aussi intéressés à l'accompagnement scolaire à la neige. En 2011, Maxicours a testé avec Renouveau Vacances Morzine, un service de révisions pour les jeunes hôtes de cette résidence de tourisme. De retour du ski, ces derniers pouvaient se connecter gratuitement au site internet de Maxicours, moyennant un code d'accès personnalisé et une connexion Wifi, pour revenir de façon ludique et interactive, sur les passages de leur programme non acquis. Cette expérience n'a pas été reconduite pour l'instant, les interlocuteurs ayant changé côté prestataire comme hébergeur. Contactés, leurs remplaçants ont manifesté le souhait de relancer cette prestation car "il y aurait vraiment de la demande de la part de la clientèle familiale".

C'est avec Acadomia que les clubs de vacances Belambra avaient eux aussi testé du soutien scolaire pendant les séjours au ski. « Essai non concluant », selon un porte-parole du tour-opérateur, le contexte vacances étant "peu favorable" au travail scolaire. L'opérateur préfère mettre en avant une autre formule, reprise également par d'autres acteurs dans une poignée de stations françaises, le Cartable à la neige. Inventée dans les années 70 à Orcières 1850 par une ancienne monitrice de ski, Annie Ricou, d’abord à l’intention des enfants de saisonniers, puis de fil en aiguille pour les vacanciers, cette aide au devoir pour les enfants du CP au CM2 en vacances à la neige, offre la possibilité aux parents de partir au ski hors vacances scolaires pour bénéficier de tarifs de séjours plus attractifs et de pistes moins encombrées ! Les enfants alternent ainsi demi-journées de soutien pédagogique dans de vraies classes, et demi-journée au ski. L'inspection académique ne cautionne pas la formule, accusée d'encourager l'absentéisme des élèves. Un argument qui ne semble pas émouvoir ceux qui la plébiscitent. Et qui seraient de plus en plus nombreux en ces temps de crise, où les familles traquent les bons plans.... "En général, les enfants inscrits au Cartable à la neige sont de bons élèves, et c'est d'ailleurs pour cela que leurs parents n’hésitent pas à partir au ski hors vacances scolaires", témoigne Claude Ricou, en charge des réservations de ce produit chez Labellemontagne à Orcières. «Nous recommandons à nos clients d’avertir l’instituteur et de voir avec lui quelle(s) matière(s) travailler en priorité.  En général, les enseignants jouent le jeu », constate Olivier Capiau, en charge du marketing et de la communication à l’office du tourisme de la station haute-alpine. Et de rappeler aussi que certaines familles, en raison de la profession des parents, ne peuvent jamais partir au ski pendant les vacances scolaires. «Pour eux, Cartable à la neige est une aubaine ». L’office de tourisme d’Orcières a décidé de remettre en avant ce produit touristique pour l'hiver 2012. Avec succès car la classe a fait quasi carton plein chaque semaine depuis janvier et les semaines de mars et d’avril sont avérées très encourageantes.

Soutien scolaire

©Actumontagne
*Orcières 1850, Montgenèvre, Les 2Alpes, Chamrousse, Valmeinier et Les Karellis
Photos Vacances Educatives
Photos Sérac

2 commentaires
4 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters