31.10
2014 Evénements et actualités

Le FIFMA, festival international du film de montagne d'Autrans, franchit un nouveau tournant cette année. Après l'arrivée d'une nouvelle directrice l'an dernier, Anne Farrer, l'événement culturel phare de la station du Vercors, prend, du 3 au 7 décembre, ses quartiers dans le tant attendu Centre culturel européen de la montagne. Avec une édition 2014 qui clame plus que jamais son amour de la montagne !

PUBLICITE

Toute fraîche maman d'une petite fille, Anne Farrer n'était pas présente pour donner les grandes lignes de la 31e édition du Festival international du film de montagne d'Autrans. Michael Carminati, président du festival, accompagné de Blandine Damieux-Verdeau, la vice-présidente, s'est parfaitement acquité du job ! L'édition 2014 inaugure le tout nouveau centre culturel européen de la montagne. Construit dans le prolongement du centre de vacances l'Escandille et financé par Cap Famille, avec le concours de l'Etat et du Conseil général de l'Isère, cet équipement, espéré depuis longtemps par les festivaliers, est un outil clé pour l'événement. "Il lui permet de continuer à exister, grâce à sa salle de 400 places", souligne Thierry Gamot, le maire de la commune. "Il donne aussi l'opportunité de valoriser l'extraordinaire fonds de films que le festival a accumulé depuis plus de 30 ans". 

70 films au programme

Pour sa 31e édition, le FIFMA dipose de 4 lieux de projection. Car aux deux salles du centre culturel, s'ajoutent celles du cinéma le Clos et de  la salle des fêtes. "Nous tenons à garder un point d'animation dans le centre du village", explique Michaël Carminati. S'y dérouleront notamment la cérémonie d'ouverture le mercredi soir, avec animation à la slackline et un concert, et le départ du Festi'trail, ouvert à 700 coureurs cette année. Côté sélection, le cru 2014 a retenu 70 des 180 films reçus par Anne Ferrer et son équipe. Dont 41 documentaires. Quatre films porteront plus particulièrement sur la thématique originale choisie cette année, l'amour au sommet. Parmi eux, le derier film des frères Larrieu, L'amour est un crime parfait, sur un scénario de Philippe Djian, avec Mathieu Almaric et Karine Viard. Ce thème est également au coeur de plusieurs débats, dont celui de la FFCAM, intitulé Cordée amoureuse, en présence de la grimpeuse Stéphanie Bodet et son compagnon Arnaud Petit. La grimpeuse Liv Sansoz, le chef machiniste François Perrault-Alix, le rédacteur-en-chef d'Alpes Magazine Olivier Thévenet et le guide et photographe andin Nacho Grez composent le jury 2014.

Une avant-première culottée !
Parmi les séances spéciales du festival, le duo déjanté de France 5, Nans et Mouts, dont le public a suivi avec amusement l'art de voyager autrement dans deux saisons de Nus et culottés, va venir pimenter la soirée du mercredi. Il se chuchotte que les deux potaches, qui mettent en boîte la 3e saison, ont concocté une surprise de taille pour les spectateurs du festival...  

Lionel Daudet, Axel Kahn, Antoine de Baeque, Christophe Aribert
Alpinistes, belles plumes et chef étoilé vont se côtoyer à Autrans ! L'alpiniste Lionel Daudet reviendra sur son Tour de France exactement. Le généticien Axel Kahn partagera ses Pensées en chemin, l'essayiste Antoine de Baeque dialoguera avec l'écrivain grenoblois Bernard Amy. Quand au chef doublement étoilé des Terrasses à Uriage, près de Grenoble, Christophe Aribert, il retournera sur ses terres familiales pour une projection et un atelier culinaire dans l'hôtel tenu par son père Régis, La Truffe. Au menu, déclinaisons gourmandes autour d'un ingrédient phare en gastronomie, la Chartreuse, liqueur originaire du massif voisin (sur incription).

Adrénaline Sessions et 3 expositions

Trois sessions dédiées aux sensations fortes, parrainées par Stéphane Pion, kayakiste extrême : une soirée de projection de films sur le thème, le 3 décembre, initiation au télémark au Claret si la neige est là le 4 décembre et un débat sur les drônes dans le cinéma de montagne, dans le prolongement de l'année dernière. Trois expositions vont aussi investir le nouvel écrin du festival, dont une vingtaine de planches de l'exposition itinérante des plan des pistes de Pierre Novat et une séleciton de photographies des années 30  proposée par le musée de la montagne de Turin sur le nu féminin en montagne, signées des photographes Georges-Louis Arlaud et Marcel Meys.

Plus d'infos sur http://www.festival-autrans.com/

Le programme et la billetterie seront en ligne début novembre

Actumontagne

Crédits photos : Loslassen

0 commentaires
0 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters