08.04
2022 Evénements et actualités

Besoin d'un break au printemps ? Pourquoi ne pas se rendre à la montagne, où le printemps offre des possibilités infinies en terme d'activités, de ressourcement, de nature et de festivités.

PUBLICITE

Profiter du ski de printemps

Vous ne le savez peut être pas, mais vous pouvez skier jusqu’au … 8 mai à Val Thorens. Et oui, la saison de ski n’est pas terminée. En plus, la neige se réinvite sur les sommets ce début de mois, de quoi remettre une petite couche pour les vacanciers d’avril ou les afficionados des week-ends au printemps. Du soleil, des animations, de la bonne neige, moins de monde, c’est ce qui vous attend pour le ski de printemps. C’est également le moment idéal pour profiter de super bons plans pour apprendre à skier avec les offres du Printemps des Montagnes. Côté ski, on en profite également pour filer en ski de randonnée, en étant accompagné, pour découvrir des vallons sauvages ou faire sa première nuit en refuge gardé. En effet, au printemps, des refuges ré ouvrent leur porte pour accueillir les randonneurs. Découvrez où skier jusqu’en avril/mai.

La Plagne © Elina Sirparanta

Bouger au sommet

© Sylvain Aymoz/Méribel

Rendez-vous en station pour profiter d’une programmation de fin de saison assez sympa. De beaux panoramas, de la musique, des soirées à la rallonge… A l’image de Subli’Cîmes à La Plagne du 13 au 18 avril 2022 ou du Folie Douce Festival à Courchevel du 8 au 10 avril. A Orcières, le rendez-vous est donné le 10 avril pour la Colorski, une course à skis pleine de couleurs, à l’image des célèbres color run en vallée. Pour le côté festif au printemps, on danse au rythme des chansons de Gaëtan Roussel, Claudio Capeo, Clara Luciani et Nolwenn Leroy aux 2 Alpes pour le France Bleu Live Festival du 12 au 15 avril 2022. La fin de la saison de ski, ça se passe à Val Thorens pour la Grande Dernière du 6 au 8 mai avec des animations et une épreuve sportive pour « déchaussez les skis ».

Prendre le temps de découvrir la montagne et ses atouts

Pour faire écho au slow tourisme, le printemps en montagne est idéal pour prendre le temps. La patience est le maître mot si l’on veut apercevoir les animaux qui sont plus présents ou sortent de leur hibernation, petit à petit. Pour en savoir plus, on se laisse guider par un accompagnateur en montagne comme à …. On adore se balader, partir en randonnée, déambuler pour voir apparaître les premiers crocus à côté des dernières plaques de neige qui fondent en bas de la station. C’est aussi le moment opportun pour aller à la rencontre des habitantes et habitants des stations et découvrir leurs métiers, savoir-faire et traditions.

© Les Arcs

Faire une pause bien-être dans les stations thermales en montagne

Le printemps, c’est aussi l’ouverture des thermes. Et en montagne, avec des eaux de grande qualité, il existe une multitude de possibilités pour se ressourcer dans les stations thermales. Dans les Pyrénées, on se laisse aller dans les Bains du Rocher à Cauterets ou les thermes du Teich à Ax-les-Thermes. Côté Massif Central, à 1050m d’altitude, la station thermale du Mont Dore est classée Monument Historique, avec son style néo-byzantin. On n’oublie pas les thermes de Brides-les-Bains, Monêtier les Bains à côté de Serre-Chevalier, face à la montagne, pieds dans l’eau.

Les Bains du Rocher à Cauterets © D.Courriades

Faire le plein de nouvelles activités

Speedline aux Orres © Willy Camus

Fat bike, tyroliennes à virages, luges sur rail… et si le printemps en montagne, c’était l’occasion de tester de nouvelles sensations ? Avis aux amateurs d’adrénaline, l’offre est ultra riche en station. On s’essaye au fat bike avec ses gros pneus sur la neige ou sur les chemins, grâce à l’assistance électrique. On se laisse surprendre en embarquant sur une luge 4 saisons avec un parcours agrémenté de woops et virages serrés comme aux Angles dans les Pyrénées, tout comme les tyroliennes, tête en avant ou pieds dans le vide à Val Thorens ou à la Colmiane. On peut aussi (re)sortir le vélo, qu’il soit de route, tout terrain ou à assistance électrique. En effet, les cols sont déneigés au cours du mois de mai, et les chemins voient la neige fondre au fur et à mesure de l’avancée du printemps. Outre ces activités, les possibilités sont infinies en montagne au printemps : trail, via ferrata, via souterrata, escalade, équitation, spéléologie,…

© Lac Blanc

Informations utiles

Photo bannière : OT Le Devoluy
0 commentaires
0 votes

Informations utiles

Photo bannière : OT Le Devoluy

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters