11.05
2020 Evénements et actualités

Le 11 mai sonne comme une sorte de délivrance pour tous les amoureux de la montagne et des grands espaces. En effet, les activités y sont de nouveau praticables, en veillant bien évidemment à respecter les préconisations nécessaires, le périmètre de 100 km du domicile et les gestes barrières classiques pour lutter contre la propagation du Covid-19. Voici les différentes informations à retenir pour ce nouveau « cap » qui peut être amené à évoluer en fonction de la situation sanitaire.

PUBLICITE

Rappel des gestes barrières du quotidien 

Quelques règles de base pour une pratique sécuritaire de la randonnée et du VTT

Ca y est, on peut de nouveau aller randonner en montagne depuis ce lundi 11 mai. Ce n’est pas pour autant qu’il n’y a plus de règles à respecter. Afin de pouvoir profiter pleinement, sans s’exposition ni contribuer à la propagation de l’épidémie, voici les recommandations des professionnels de montagne réunis au sein de la coordination montagne et des instances gouvernementales :

  • Garder de la distance sociale
  • Les groupes sont limités à 10 personnes
  • Mettre un masque lorsqu’il y a proximité
  • Partir en activité à la journée uniquement
  • Eviter les zones sur-fréquentées
  • Privilégier le matériel individuel

Il en est de l’implication de chacun d’adopter un comportement responsable afin de lutter contre la propagation de l’épidémie Covid-19. Il n’est pas sans rappeler qu’il faut être vigilant à cette reprise d’activité sportive. En effet, avec les presque 2 mois de confinement, le retour à la pratique de ses activités préférées n’est pas sans risque. Il s’agit donc de bien prendre ses précautions et de reprendre modérément l’activité. En VTT, une distance de 10 mètres est préconisée entre les différents pratiquants.

Les préconisations pour les activités de montagne

Voici les recommandations principales par type d'activités et diffusées notamment par les préfectures de département de montagne.

L'ensemble des recommandations est consultable en téléchargement ici.

Ski de randonnée et randonnée en montagne

  • Eviter les regroupements (notamment au sommet et durant les pauses) ;
  • Quand les regroupements ne peuvent être évités, respecter une distance d’un mètre entre les pratiquants et porter un masque ;
  • Privilégier les équipements et matériels personnels ;

Escalade

Bloc

  • Privilégier la magnésie liquide contenant de l’alcool moins volatile que la magnésie en poudre ;
  • Privilégier une utilisation individuelle des crash-pads ;
  • Utiliser son sac à magnésie et ses ustensiles de nettoyage (brosses...) de manière strictement individuelle ;
  • Se nettoyer les mains à l’eau et au savon bio dégradable quand cela est possible, sinon au gel hydro-alcoolique, entre chaque essai dans les blocs ;

Voies d'une longueur

Pareil que pour le bloc mais aussi :

  • L’utilisation de gants lors des phases d’assurage est recommandée ;
  • Utiliser ses équipements de protection individuel (EPI) personnels (corde, baudrier, dégaines...) ;

Concernant les voies de plusieurs longueurs, le ministère des sports est revenu sur son annonce en autorisant la pratique : "L’escalade sur des voies de plusieurs longueurs ne sera possible que si une vigilance particulière est apportée à la montée et à la descente pour s’assurer d’un espace suffisant aux relais (terrasse, relais décalés, double relais…) et éviter tout regroupement de grimpeurs (distance entre les cordées, privilégier les cordées de 2…) ."

Alpinisme

  • Adapter la taille des cordées à l’itinéraire choisi et notamment aux possibilités d’espacement ;
  • Eviter les regroupements (notamment au sommet), dans la mesure du possible ;
  • Augmenter les distances (cinq mètres minimum) en cas de forte ventilation des pratiquants liée à l’effort ou l’altitude ;
  • Chaque pratiquant est invité à se munir d’un masque qui pourra être porté lors de regroupements ou croisements inévitables ;

Via ferrata

  • Privilégier les cordées de deux avec une distance de cinq mètres minimum entre les pratiquants ;
  • Eviter les regroupements, dans la mesure du possible ;
  • L’utilisation des gants en permanence est recommandée et ceux-ci doivent être nettoyés régulièrement.

Canyonisme

  • Privilégier les itinéraires aérés, "spacieux" et fluides, afin d’éviter les regroupements ;
  • Pratiquer en groupe restreint ;
  • Respecter une distanciation d’un mètre minimum entre les participants sur les chemins d’accès ;
  • Les pratiquants installent seuls leurs combinaisons, baudriers, et systèmes d’assurage ;
  • En milieu aquatique, pousser systématiquement la distanciation à 2 mètres minimum ;
0 commentaires
2 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters