10.09
2018 Evénements et actualités

Débit augmenté, nouvelles remontées mécaniques, espaces zen, nouveaux forfaits… cet été, les stations ont investi afin d’améliorer les performances des installations et le confort des skieurs. Petit tour d’horizon des grandes nouveautés 2018 – 2019 sur les domaines skiables

PUBLICITE

Pistes : place au ludique et à la détente

Nouveaux secteurs, nouvelles pistes, aménagements ludiques, neige de culture… Cette année, les domaines skiables continuent d’investir pour rendre leurs pistes toujours plus agréables aux skieurs.  

A La Rosière, c’est un secteur complet du domaine skiable qui ouvre avec l’installation de 2 nouveaux télésièges et l’aménagement de 5 nouvelles pistes rouges. A 2 800 mètres d'altitude, le Mont Valaisan devient le nouveau point culminant du domaine skiable avec vue sur le Mont-Blanc.

Des Alpes aux Pyrénées, les stations continuent également à créer des espaces ludiques accessibles à tous les skieurs. Ce sera notamment le cas à Bonneval sur Arc et Peyragudes avec la piste des Alouettes, à Saint-Gervais avec Charlotte la Marmotte, aux 7 Laux sur l’itinéraire des écureuils et à Combloux.

A La Clusaz, Avoriaz et Chamrousse, les snowparks s’enrichissent de nouvelles zones et de nouveaux modules notamment pour les rendre plus accessibles et amusants. A La Clusaz, big-air, rails et box s’installent pour permettre aux skieurs d’expérimenter leur créativité. A Avoriaz, la zone ludique du Proclou, s’enrichit de plusieurs passerelles suspendues dans les arbres.

A noter également, la création de nouvelles pistes faciles (vertes et bleues) à la Plagne, aux Gets, à Valloire, à Peyragudes et au Grand Tourmalet. Les grands skieurs se réjouiront de la création de nouvelles pistes rouges et noires aux Arcs et à Val Thorens.

Cet hiver, les pistes ne serviront pas seulement à s’amuser et à glisser. Des espaces détente continuent de se développer et, qui sait, peut-être seriez-vous surpris de croiser des œuvres d’art à plus de 2 500 mètres d’altitude.

A Vars et à Avoriaz, on trouvera cet hiver des zones de barbecue équipées pour faire cuire de bonnes grillades même en plein hiver ! Aux Arcs, une passerelle de 35 m de long sera installée au sommet de l’Aiguille Rouge à 3 226 m d’altitude dominant un couloir de presque 600 m de dénivelé. Un parcours pédagogique complètera le cheminement pour expliquer le panorama et sensibiliser les visiteurs aux enjeux de la Réserve Naturelle des hauts de Villaroger.

A Courchevel, tel un musée à ciel ouvert, des œuvres de Dali seront exposées sur les pistes pour fêter l’anniversaire de « L’Art au sommet », première exposition organisée sur les pistes il y a dix ans. Au Grand-Bornand, une nouvelle installation prendra place cet hiver aux sommets du télésiège du Maroly. La plateforme d’arrivée se verra dotée d’un point photocall rehaussé par la pose d’une sculpture monumentale, véritable signal dans le paysage de la station.

Ski de randonnée sur itinéraires aménagés

Il y a quelques années, le ski de randonnée était un sport de spécialistes qui ne fréquentaient pas les pistes des stations. Fitness et moderne, la pratique a aujourd’hui énormément évolué et des itinéraires aménagés, des forfaits "randonneur" et des événements se sont créés... Cette année encore, le nombre de stations qui mettent en place des infrastructures et animations est en forte croissance.

A Saint-Martin de Belleville, tout au long de l'hiver, la Maison du Tourisme propose des "instants Nature & Montagne"... des activités en petit groupe pour profiter du cadre exceptionnel à la nuit tombée comme la montée en ski de randonnée à la fermeture des pistes avec snacking dans une "montagnette", un ancien chalet d'alpage.

A Peisey Vallandry, des itinéraires dédiés au ski de randonnée seront également créés.

Aux 7 Laux, la station va créer un itinéraire avec horaires sur les pistes de ski sans présence de dameuse. Même démarche à Arêches-Beaufort où la station proposera du ski de randonnée en nocturne, après la fermeture du domaine skiable, en cohérence avec le damage des pistes.

Sur le domaine des Portes du Mont-Blanc, 10 nouveaux itinéraires de ski de randonnée verront le jour cet hiver, complétant ainsi les 2 itinéraires déjà existants.

A Val Thorens, le parc de ski de randonnée s’élargit avec 4 nouveaux itinéraires. Le retour vers la station s’effectue par les pistes.

A Morzine, des cours d’initiation au ski de randonnée en nocturne avec l’ESF auront lieu tous les jeudis de 17h30 à 19h30 au tarif de 50€.

Aillons-Margériaz va créer 3 itinéraires balisés réservés à la discipline qui permettront la découverte des grands espaces et une reconnexion à la Nature.

De nouveaux forfaits de ski

3 nouveaux forfaits de ski permettent un accès aisé à plusieurs domaines avec des tarifs avantageux :

  • Dix stations vosgiennes s’associent pour proposer le Ski Pass Découverte Hautes Vosges.  Pour l’achat d’un forfait de ski de minimum 6 jours consécutifs, vous bénéficiez d’une journée découverte dans une autre station au choix pendant la durée de votre forfait. Ce pass est disponible à La Bresse Hohneck, La Bresse Lispach, La Bresse Brabant, Gérardmer station, Ventron Ermitage Resort, Rouge Gazon, Bussang Larcenaire, La Schlucht, Le Poli Xonrupt, Le Valtin et Les Hautes Navières.
  • Val Cenis et les stations de Haute Maurienne intègrent désormais le forfait Eski-mo.  dans tous leurs forfaits 6 jours et plus, vous aurez accès à 1 jour de ski alpin dans une des 5 autres stations du territoire et le ski nordique en illimité.
  • Le Pass hiver Pyrénées 2 Vallées donne accès à 250 Km de piste réparties sur 4 stations (Piau, Saint Lary, Val Louron, Peyragudes) avec un seul forfait en poche et des réductions sur chaque journée de ski.

Nouvelles remontées mécaniques

Cette année, de nouvelles remontées mécaniques entrent en service, d’autres sont simplement remaniées ou les tracés améliorés pour réduire l’impact visuel sur le paysage :

  • A Val d’Isère, la télécabine de la Daille fait peau neuve avec 50 nouvelles cabines spacieuses avec sièges chauffants et vue panoramique.
  • La télécabine Bruyère aux Menuires se modernise également avec une augmentation de la vitesse et de nouvelles cabines.
  • La télécabine du Vieux Moulin à Val Cenis débute une mue extra moderne cet hiver avec des nouvelles cabines 10 places avec sièges chauffants, moins d’attente et un accès facilité.
  • A Courchevel, la nouvelle télécabine des Grangettes a fait sa mue avec de grandes cabines éclairées et un embarquement facilité.
  • A Vaujany, 73 cabines rénovées équiperont la télécabine de Montfrais entièrement remaniée.
  • A La Plagne, le télésiège des Inversens a été remplacé par un 6 places débrayable.
  • A Châtel, le télésiège Pierre Longue de Châtel passe de 4 à 6 places par siège pour un débit amélioré.
  • Aux Orres, le télésiège du Pic Vert vient en remplacement de 3 remontées mécaniques vieillissantes pour un débit amélioré et une meilleure répartition des flux.
  • A Valmorel, le nouveau télésiège 6 places sur le secteur des Mottets reliera en moins de 5 minutes le sommet des pistes à 2 400 mètres d'altitude pour des descentes musclées sur la piste noire du Mottet ou sur la piste rouge pour relever le défi en famille. Télésiège accessible aux piétons, il permettra de profiter le temps d’un piquenique du panorama sur le Cheval Noir, sommet mythique de la vallée du Morel.
  • Aux 2 Alpes, un nouveau télésiège 8 places débrayable sur le secteur de la Toura (2600 mètres) remplacera les 2 télésièges Toura et Lac noir.
  • Au Corbier, le nouveau télésiège 6 places du Mont Corbier permettra d’accéder directement au sommet du domaine.
  • A Serre Chevalier, le télésiège de Côte Chevalier sera remplacé par un 6 places débrayable.
  • Aux Arcs, le télésiège de Comborcière sera remplacé par un 4 places débrayable pour un temps de parcours divisé par 2.
  • Aux Arcs, toujours, les deux cabines du téléphérique de l’Aiguille Rouge vont être rénovées.
  • A Saint-Martin de Belleville, le télésiège des Granges va être remplacé par un appareil à bulles ultramoderne avec un débit nettement amélioré.
  • A Méribel, le Legends viendra en remplacement du Plan de l’Homme. Un appareil à bulles haut de gamme avec sièges thermo-régulés.
  • A Val d’Isère, le mythique téléski des 3000 sur Solaise sera rénové et remis en service
  • A La Rosière, 2 nouveaux télésièges 6 places débrayables s’installent sur le domaine pour ouvrir un nouveau secteur : Le Mont Valaisan, nouveau point culminant du domaine skiable à 2 800 mètres d’altitude.

Photos : OT La Rosière / Thomas Hytte

0 commentaires
2 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters