16.10
2019 Evénements et actualités

8 étapes de montagne, 3 étapes « accidentées », 29 cols et 4 arrivées au sommet jouant les arbitres du classement général et du maillot à pois… Le Tour de France 2020 sera montagneux avec tous les massifs français visités et des difficultés significatives de la seconde à l’avant dernière étape.

PUBLICITE

Tous les massifs visités

Il partira de Nice le 27 juin pour arriver à Paris le 19 juillet. Entre ces deux dates, le Tour de France traversera les Alpes du Sud, le Massif Central, les Pyrénées, le Jura, les Alpes du Nord et les Vosges ! Il faut remonter à 2017, puis à 1992 pour voir le Tour visiter la totalité des massifs français. Nouveauté cette année : la montagne sera l’arbitre du classement général de la deuxième à l’avant-dernière étape. Avec une première étape dédiée aux sprinters, la seconde étape visitera le « Haut-Pays » de Nice en passant par La Colmiane, le col de Turini et le Col d’Eze. Avant l’arrivée à Paris, c’est la désormais mythique montée de la Planche des Belles Filles dans les Vosges qui déterminera les derniers écarts.

12 étapes en montagne

Entre Nice et la Planche des Belles Filles, les coureurs auront peu l’occasion de se reposer ! Après la deuxième étape bien montagnarde, l’étape 4 arrivera à 1800 mètres d’altitude à Orcières Merlette. « Une arrivée en altitude aussi tôt dans le Tour de France est rarissime » a commenté ce jour Christian Prudhomme, directeur du Tour de France. Elle fournira « de précieux enseignements sur l’état de forme des uns et des autres. » Deux jours plus tard, le 2 juillet, les coureurs affronteront les reliefs accidentés des montagnes des Cévennes, au sud du Massif Central. Au programme : passage au col de la Lusette (1351 mètres) et arrivée au sommet du Mont Aigoual (1565 mètres), point haut du massif connu pour son observatoire météorologique mais aussi pour sa station de ski.

Les 4 et 5 juillet, le peloton affrontera les routes des Pyrénées avec 2 belles étapes de montagne de 140 et 154 km. La première, entre Cazères-sur-Garonne et Loudenvielle passera notamment au col de Menté, au Port de Balès et au col de Peyresourde. Le lendemain, les coureurs se disputeront les points sur le col de la Hourcère, le col de Soudet, puis le col de Marie Blanque.

5 jours plus tard, retour dans le Massif Central avec une arrivée au sommet entre Châtel-Guyon et le Puy Mary. Avec 4400 mètres de montée, ce sera l’étape cumulant le plus de dénivelé du Tour 2020. Les coureurs passeront 4 cols comptant pour le classement du meilleur grimpeur : col de Ceyssat (1078 m), Côte de la Stèle (1250 m), Col de Neronne (1242 m) et le Puy Mary Pas de Peyrol (1589 m).

Après une étape légèrement accidentée entre Clermont et Lyon, les coureurs repartiront le 12 juillet pour une arrivée au sommet du Grand Colombier, sommet mythique du cyclisme situé au sud du massif du Jura. Le surlendemain, place aux Alpes avec une arrivée jugée à Villard de Lans après un passage par le Col de Porte, en Chartreuse, la côte de Revel et la montée de Saint-Nizier du Moucherotte.

Le 15 juillet, le peloton partira de Grenoble en direction de Méribel pour une 4ème arrivée en altitude au col de la Loze (2261 m), une route dédiée aux cyclistes récemment créée, premier chaînon de la via 3 Vallées. En chemin, ils croiseront le Col de la Madeleine, tutoyant ainsi les 2000 mètres d’altitude. 

Le lendemain, les coureurs partiront pour 168 km de route entre Méribel et la Roche-Sur-Foron. 4 cols compteront pour le classement de la montagne : le Cormet de Roselend, le col des Saisies, le col des Aravis et la montée au plateau des Glières. 

Si les écarts ne sont pas encore trop conséquents, le sommet de la Planche des Belles Filles jouera les juges de paix avec une étape en contre la montre individuel de seulement 36 km. Cette dernière étape vosgienne se terminera sur une montée sélective de 5,9 km à 8,5% de moyenne. « Si les écarts s’y prêtent, les positions sur le podium pourraient voler en éclats. » précise Christian Prudhomme.

Au final, 12 étapes sur 21 se feront en montagne ou avec un final en altitude. La montagne sera  présente tout au long du parcours, promettant de belles séquences de combativité.

Toutes les étapes du Tour 2020 :

  • 27/06 156 Km Nice Moyen Pays > Nice
  • 28/06 187 Km Nice Haut Pays > Nice
  • 29/06 198 Km Nice > Sisteron
  • 30/06 157 Km Sisteron > Orcières-Merlette
  • 01/07 183 Km Gap > Privas
  • 02/07 191 Km Le Teil > Mont Aigoual
  • 03/07 168 Km Millau > Lavaur
  • 04/07 140 Km Cazères-Sur-Garonne > Loudenvielle
  • 05/07 154 Km Pau > Laruns
  • 06/07  Repos
  • 07/07 170 Km Ile D'Oléron Le Château-D'Oléron > Ile De Ré Saint-Martin-De-Ré
  • 08/07 167 Km Châtelaillon-Plage > Poitiers
  • 09/07 218 Km Chauvigny > Sarran Corrèze
  • 10/07 191 Km Châtel-Guyon > Puy Mary Cantal
  • 11/07 197 Km Clermont-Ferrand > Lyon
  • 12/07 175 Km Lyon > Grand Colombier
  • 13/07 Repos
  • 14/07 164 Km La Tour-Du-Pin > Villard-De-Lans
  • 15/07 168 Km Grenoble > Méribel Col De La Loze
  • 16/07 168 Km Méribel > La Roche-Sur-Foron
  • 17/07 160 Km Bourg-En-Bresse > Champagnole
  • 18/07 36 Km Lure > La Planche Des Belles Filles
  • 19/07 122 Km Mantes-La-Jolie > Paris Champs-Elysées

 

0 commentaires
1 vote

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters