29.05
2012 Gastronomie

Les Alpes n'ont jamais autant brassé. Classée en 2012 première région brassicole de France, Rhône-Alpes regorge de ces nouvelles petites fabriques qui privilégient les bières de fermentation haute, terriblement expressives en goût ! Du pied des pistes aux sommets, sortez des sentiers battus avec notre sélection et les conseils de dégustation d'un biérologue.

PUBLICITE

Cinq brasseries au sommet

7 brasseries de montagneProche du Mont-Revard, la Brasserie des Cîmes

« Nous sommes la plus grosse des petites brasseries », sourit Jean Clochet. La sienne revient de loin. Démarrée en 1999 par Steeve Sweeney, un jeune brasseur américain de Denver, la petite unité de fabrication avait bien failli couler. Repêchée par le patron des Sirops Routin, convaincu de son potentiel, elle fait figure de success story avec ses 20 000 hectolitres/an : son Aiguille Blanche, sa Yéti et son Bâton de feu comptent parmi ses mousses emblématiques présentes en montagne mais pas seulement : l'Italie du nord et les USA démarrent ! Sa petite gamme, confiée à Cindy, jeune maître brasseur lui ajoute une douceur inattendue.
Sa bière inimitable : la Piste noire, une ambrée pur malt, magistrale avec sa robe rouge et or et un bouquet aromatique teinté de notes de caramel.

7 brasseries de montagneL&L Alphand, au cœur des Ecrins

On ne se refait pas. Montagnard pur jus, Lionel Alphand a coulé son premier litre de bière dans un vieux chalet, niché à 1 170 mètres. A cette altitude, la brasserie tient presque du sacerdoce... Ce qui n'a pas empêché ce passionné de hisser ses six bières au top niveau : neuf malts provenant d'une maison allemande, houblons aromatiques, cinq souches de levure (sélectionnées parmi les 6 000 de la souchothèque de l'Université de Louvain !) annoncent la couleur de ces bières sur lie très typées qui creusent leur sillon (800 hectolitres/an) avec le coup de booster de Luc Alphand. Et l'excellent restaurant familial : fondue aux ceps, tarte à la bière et dégustation d'Alpen ou d'Alpa Cola maison.
Sa bière inimitable : l'Ambréede type Pale Ale associant cinq malts et quatre houblons, au pétilllant discret et à la mousse persistante.

7 brasseries de montagneDans le massif du Vercors, Biercors et bio

L'une des dernières microbrasseries est aussi la toute première à brasser l'eau du Vercors. De retour aux sources à Villard-de-Lans, dans son pays après un périple en Irlande, Martin Tores, 32 ans, en révèle les capacités méconnues : derrière sa dureté, l'eau capte en douceur goûts et tanins. Sa gamme de (déjà) sept bières labellisées AB et hautes en goût révèle un bouquet d'arômes nés des houblons, baies et plantes aromatiques... cultivées sur son propre terrain. 100 % Vercors !
Son nectar inimitable : un whisky local macéré en fût de chêne à partir d'une eau de vie distillée à partir de ses bières de montagne !

MBC la Chamoniarde

7 brasseries de montagneMusic live en après ski (Gary Bigham, Crevassholes), hamburger canadien en vedette et petite gamme de ales (bières en
fermentation haute) brassées à guichet fermé : cette Micro brasserie de Chamonix (MBC) sort du lot. Dans ce refuge moderne (béton et grandes baies vitrées), huit cuves de bières près du bar et autant dans le sous-sol abritent le savoir-faire de quatre Canadiens férus de snowboard : l'un brassait déjà, les autres ont fait le grand saut ! Après avoir planché sur les recettes élaborées avec l'eau glaciale de Chamonix, investi et remonté pièce par pièce cuves et mash tun, leurs Stout des Drus, Blanche des Guides cartonnent depuis 2002. Bientôt en bouteilles !
Leur bière inimitable : la Granite Pale Ale,cinq malts, trois houblons d'Amérique du Nord et des ferments fruités, aux délicieuses pointes de caramel doux.

Brasserie du Mont Aiguille, en direct des hauts plateaux du Vercors

7 brasseries de montagneDémarrée de façon quasi confidentielle depuis un an par une équipée de cinq doubles actifs, cette petite fabrique monte doucement en pression : outre trois bières pur malt brassées par pallier qui mettent l'eau (de la plus grande Réserve naturelle de France) à la bouche, une volonté clairement affichée de produire une bière peu énergivore : bâtiment ossature bois (livraison au printemps 2011 à Clelles), couplage chaudière bois et panneaux solaires, bouteilles et fûts recyclables et premiers brassins avec du malt 100 % Trièves. Bières personnalisées sur demande.
Leur bière inimitable : la Funambulle, ambrée associant deux malts et deux houblons, à la mousse fine et abondante, soutenant l'amertume. A déguster entre 10 et14°C. 

Deux brasseries au pied des pistes

Au7 brasseries de montagnessi connue que la Bastille, la bière Mandrin 

Dans sa marmite, des noix ou du sapin, sept plantes de Chartreuse ou du chanvre brassés par un   d'un artisan curieux de son terroir au point d'en refaire jaillir une tradition oubliée : « Mes grands-parents travaillaient à la brasserie de la Frise », explique Vincent Gachet. Depuis 2002, ce passionné fait mousser le Dauphiné avec sept recettes de bières artisanales brassées à l'ancienne, ni filtrées, ni pasteurisées (1200 hectolitres/an) dans l'esprit de sa Mandrin aux noix, la toute première élaborée chez lui au pied du Vercors. Et d'autres saveurs comme ces tortillons à la bière fabriqués avec le savoyard Pasta & Aromi. Le tout proposé dans le nouveau refuge de Mandrin : rue Lesdiguières, sa nouvelle boutique grenobloise.
Sa bière inimitable : La Mandrin aux noix, ambrée, à la fois profonde et soutenue, révèle des notes de miel inattendues. Aussi célèbre que le brigand au point de figurer sur le site officiel www.mandrin.org !

7 brasseries de montagneEntre deux massifs, le Chardon

Elle a piqué son nom entre Chartreuse et Belledonne. Dans la vallée du Grésivaudan aux anciennes terres agricoles, Denis Dumand a créé en 2004 sa petite fabrique artisanale : ses cinq bières certifiées AB ont l'accent du terroir et du caractère ! Il faut goûter à sa Blonde fruitée, Fourquet d'Or 2006 brassée avec un chanvre biologique cultivé dans les chenevières du Nord-Isère, s'atteler à sa Grande Chantourne, bien houblonnée et désaltérante avant d'attaquer sa Tête Rousse et maltée aux pointes caramélisées qui s'écoulent tranquillement en local (vente directe et magasins bio).
Sa bière inimitable : la Roche Noire(Fourquet de Bronze) très longue en bouche inspirée d'une Porter dont le brasseur vous conte l'origine, depuis les dockers de Londres jusqu'à la touraille (dite « chocolat ») donnant cette couleur cacao. Idéal avec un dessert, naturellement.

7 brasseries de montagneLes cinq conseils du biérologue

1-Privilégiez les verres à pied en évitant le réchauffement de la bière par la chaleur de la main.

2-Stockez les verres à l'extérieur de la cuisine, le plus loin possible de la graisse... Ennemi n°1 ! 

3-Servez à une température inférieure au pourcentage d'alcool en volume. Plus la température est élevée, plus une bière aura l'occasion de s'exprimer… et de montrer ses éventuels défauts.

4-Evitez de faire « glouglouter » la bière : penchez le verre et à la moitié du contenu, redressez-le puis écartez-le de la bouteille. Moins la bière produit de mousse, plus il sera nécessaire d'écarter le verre. La mousse et le liquide ne doivent en aucun cas déborder.

5- Laissez 1 à 2 cm de liquide lorsque la bière a été refermentée en bouteille afin d'éviter de mélanger la levure résiduelle avec la bière déjà servie. Secouez légèrement le fond de la bouteille avant de le déguster. Vous remarquerez alors à quel point la levure influe sur le goût !

Par Isabelle Ambregna / Free Presse / Photos : Davd Richalet

Lisez aussi : Bière des Alpes, la pression monte

1 commentaire
0 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters