30.01
2019 Gastronomie

Produit caractéristique du Jura, le morbier est un délicieux fromage à manger cru ou cuit, cuisiné en recette savoureuse en salade ou tout simplement accompagné d'un peu de pain ! Quoi de plus logique que de le paner et de le faire frire afin de le déguster fondant à coeur ? Une recette de montagne originale pour votre dîner de Saint-Valentin, à croquer en amoureux ou entre amis !

PUBLICITE

Temps de préparation : 35 mn
Temps de cuisson : 5 mn
Total : 40 mn

Ingrédients

La Béchamel :

  • 300 g de Morbier
  • 1 à 2 p. de terre (150 g de chair cuite)
  • 2 c. à soupe de beurre (25 g)
  • 1 c. à soupe de farine (15 g)
  • 4 feuilles de gélatine
  • 30 cl de lait
  • 10 cl de crème double
  • Sel, poivre et muscade

La panure :

  • 150 g de farine
  • 3 œufs
  • 300 g de chapelure
  • Sel

La recette : 

  • Tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide 10 mn. Puis essorer. Couper le Morbier en morceaux et enlever la croûte.
  • Eplucher, couper et faire cuire les pommes de terre. Les égoutter et les écraser en purée.
  • Dans une cocotte en fonte, faire fondre le beurre et mélanger la farine au fouet. Ajouter petit à petit le lait, en fouettant. Ajouter sel, poivre et noix de muscade fraichement râpée.
  • Ajouter la gélatine et la crème, puis le Morbier et pour terminer les pommes de terre. Pour une texture très lisse et fine, donner un petit coup au mixeur puis verser la préparation dans des bacs à glaçons ou moules à gâteaux en silicone en forme de coeur.
  • Mettre au congélateur 30 minutes afin de les faire durcir et faciliter le démoulage.
  • Démouler les croquettes directement en sortant du congélateur et les passer dans 3 assiettes où dans l’ordre vous aurez préparé : la farine, les oeufs battus et la chapelure salée au préalable.
  • Si l’enrobage reste fragile, repasser une seconde fois dans l’oeuf battu et la panure.
  • Plonger les croquettes dans un bain d’huile quelques minutes seulement. Eponger sur du papier absorbant et servir aussitôt.

Bon à savoir :

  • Originaire du village de Morbier, dans le département du Jura, le fromage de Morbier existe depuis 1795. En 2008, la production de Morbier s'élevait à 9300 Tonnes ! Bien sûr, le lait provient uniquement de vaches de race locales des montagnes du Jura : La Montbéliarde et la Simmental Française. L'aire de production du Morbier couvre les départements du Doubs et du Jura ainsi que quelques communes limitrophes.
  • Aux origines du Morbier, les paysans Franc-Comtois additionnaient le lait de la traite du matin et de la traite du soir pour remplir de grandes meules de fromage. Entre ces deux traites, afin de protéger le fromage de l'air et des insectes, ils versaient une fine couche de cendre à la surface de la meule. C'est pourquoi, encore aujourd'hui, le Morbier possède cette raie noire centrale si caractéristique ! 

Auteur : Laura Annaert – Conseil et Maman chef
Crédits photos : P-L Viel - Stylisme : Valéry Drouet; IStock

0 commentaires
2 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters