26.08
2012 Nature et découverte

Conscientes de devoir avant tout leur attrait à leur cadre naturel exceptionnel, les stations de montagne se sont engagées depuis le milieu des années 2000 dans une démarche de développement durable.

PUBLICITE

Le nettoyage des pistes

7000 bénévoles se sont mobilisés en 2011 pour la campagne du collectif de ramassage de déchets en montagne, pilotée par Mountain Riders. Bilan, 45 tonnes d'ordures diverses et variées (plastiques, métaux, papier, mégots...) ont été collectées dans plus d’une centaine de stations, soit 20 tonnes de moins qu'en 2010. La quantité moyenne de déchets extirpés de la nature, a effectivement baissé en 2011. Jusque-là, la moyenne s'élevait à 400 kg par site, contre un volume moyen de 350 kg depuis. C’est encourageant ! Autre bonne nouvelle, après plus de dix ans de ramassage, Mountain Riders constate que la taille des déchets diminue : les encombrants (machines à laver, réfrigérateurs, transformateurs et autres vieilles voitures abandonnés dans les fossés) se font rares, grâce à la multiplication des déchetteries dans les lieux touristiques et au reflex casse pour les autos. Un bémol tout de même : les mégots de cigarettes restent encore trop présents sous les télésièges. Les opérateurs suggèrent à fort renfort d’affichage de les ramener dans son sac ou plus pratique, d'utiliser les cendriers de poche prévus à cet effet, et distribués dans nombre de stations.

Des poubelles mieux triées !

Les stations font des efforts dans la gestion des déchets ménagers qui bondissent en période touristique. Plus de la moitié d’entre elles ont, selon Mountain Riders, mis en place un système de tri sélectif par apport volontaire. Elles ont multiplié les points de collecte où sont installés différents conteneurs, distinguant les grandes familles de déchets ménagers (verre, carton, plastique, journaux). Aux Rousses, par exemple, ce sont quelques 25 points de collecte qui ont été aménagés dans la station jurassienne pour inciter locaux et vacanciers à trier leurs poubelles. Les stations de Tarentaise, en Savoie, se sont engagées à réduire de 7% leurs déchets d’ici 2015, en incitant leurs hôtes à réduire à la source les emballages en leur suggérant de préférer le vrac aux produits pré-emballés et de n’acheter que le stricte nécessaire pour leur séjour. Du côté des professionnels (remontées mécaniques, restaurants…), on fait aussi le ménage en récupérant les huiles moteur des engins, les chiffons, les batteries, les piles du côté des services des pistes ou les huiles de cuisson pour les restaurants. Beaucoup d’opérateurs réduisent par ailleurs leurs imprimés en optimisant leurs éditions ou en les dématérialisant autant que possible. Il n’y a pas de petites mesures pour cette grande cause qu’est l’environnement !

Actumontagne / Crédits photos Mountain Riders

0 commentaires
2 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters