19.04
2012 Nature et découverte

Qui n’a jamais dégusté la montagne aux cotés d’un accompagnateur ne sait pas ce qu’il perd ! S’offrir les services d’un professionnel de la montagne, c’est pouvoir repousser ses propres limites : aller voir ailleurs, en un mot !

PUBLICITE

« Nous assurons la gestion de l’itinéraire, raccourci ou allongé en fonction de la forme des marcheurs » résume Stéphane Balbo de Beaufortain-Randonnée. « Nous gérons l’effort pour que les gens se dépassent physiquement sans s’épuiser. Nous gérons le planning pour les familles, qui doivent récupérer leurs enfants aux cours ESF, pour les groupes, qui doivent se retrouver à des points précis pour déjeuner, pour les professionnels, qui ont des plannings d’activités à tenir, dans le cadre d’un séminaire, par exemple. » Gestion du temps et de l’espace, donc, mais aussi découverte d’horizons plus lointains : « Il est sécurisant de compter sur quelqu’un qui connaît bien son massif et assure en cas de « crise » : de la simple foulure à la sécurité sur la neige, pour les itinéraires raquettes, notamment, sur les secteurs menacés par le risque d’avalanche. »

Très enthousiasmant aussi, le « hors-sentier », une aventure difficile à expérimenter si on ne touche pas sa bille en cartographie… . « Question logistique» poursuit Cyriel Tonin, qui officie sur le même massif savoyard, « nous pouvons organiser le transport, la gastronomie, l’hébergement… Pour une randonnée à la journée, c’est déjà appréciable, mais sur de petits raids ou sur des « Tours » (Tour du Mont Blanc, par exemple), c’est carrément confort ! ». La tendance est aussi aux randonnées « en étoile ». On se choisit un camp de base sympathique, de l’hôtel familial au refuge ultramoderne (de vrais petits palaces écolos !), en passant par la résidence de tourisme 5 étoiles, et on « rayonne », en marchant tous les jours vers l’un des sommets environnants. En chemin, on apprend moult choses sur la faune, la flore et la culture locale mais la palme revient aux anecdotes croustillantes sur les coulisses de la montagne. « Nos clients sont très curieux de nos vies, d’ailleurs souvent originales : la plupart des accompagnateurs en montagne ayant des activités parallèles « exotiques » » sourit Stéphane, qui complète ses revenus avec des travaux acrobatiques et la maintenance des grands barrages hydroélectriques. Son confrère Ludovic Ravanel, géomorphologue au laboratoire Edytem (CNRS), est expert en surveillance des glaciers, dans la vallée de Chamonix et son amie Carole Gros, qui joue à saute-frontières entre les 3 Vallées et l’Italie, détient les secrets de l’histoire du sel par laquelle se jouent toutes les clés géopolitiques des rois de Savoie… passionnant ! Marche nordique, dégustation nocturne dans un igloo, sorties nocturnes magiques, reconnaissances de trails (UTMB, par exemple), randonnées-poussettes : les « extensions », si on peut dire, à la pratique représentent mille idées pour voir la montagne… autrement !

Par Myriam Cornu

0 commentaires
0 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters