09.02
2018 Nature et découverte

Sandrine, photographe et passionnée de montagne nous embarque pour une découverte des Aravis au cours d'une randonnée en raquettes. A travers ce portfolio commenté, on plonge à ses côtés, dans un décor aux reliefs sculptés par la neige et le vent, où seuls les pas sur la neige brisent le silence d'une nature fascinante.

PUBLICITE
 
"Organisée par l’Ecole de Ski du Grand-Bornand, cette sortie raquettes au Col des Aravis est une sortie en groupe et accompagnée par Denis, moniteur raquette et de ski de fond. Après vérification de la présence des inscrits, nous montons dans le mini-bus (vous pouvez très bien prendre votre véhicule personnel) et direction Col des Aravis, notre terrain de jeu matinal. Ce court trajet est l’occasion de faire connaissance et d’en apprendre un peu plus sur le programme. Denis explique que nous ferons une randonnée tranquille, à travers les combes des Aravis et avec un magnifique panorama sur le Mont-Blanc.
 
 
Le groupe est prêt pour se lancer à l’assaut des combes des Aravis. On y croise quelques randonneurs en raquettes eux-aussi. Plus loin, des enfants s’adonnent aux plaisirs de la luge tandis que ce couple a opté pour la balade en chiens de traîneaux. Un premier arrêt FAUNE DE MONTAGNE s’impose puisque nous apercevons des chamoix au loin. Quand soudain, nous apercevons l’envol de 3 Tétras-Lyre ! Oui, 3 Tétras-Lyre ! Merci Denis pour ton oeil aiguisé et rapide ! Ce petit coq de bruyère de montagne passe l’hiver dans une loge creusée sous la neige et minimise ses déplacements pour économiser son énergie. Denis évoque ainsi la cohabitation entre les animaux et l’homme.
 
 
Nous reprenons le cours de la randonnée, entre pentes, passage ombragé et joli point de vue sur les Aiguilles du Midi et le Mont-Blanc. Prendre le temps d’observer ces grands espaces recouverts d’une couche épaisse de neige, d’un blanc opaque veiné de fissures, comme celles qui se forment sur la porcelaine. Des cabanes, des chalets en bois ponctuent les combes des Aravis et marquent la fin de notre randonnée matinale à la montagne".
 
Prendre le temps d’observer ces grands espaces recouverts d’une couche épaisse de neige, d’un blanc opaque veiné de fissures, comme celles qui se forment sur la porcelaine.

 

 

Topo rando :

  • Départ depuis le parking du col des Aravis (1 400 mètres) 
  • Durée : 3h
  • Difficulté : facile
  • Dénivelé : 400 m
  • Intérêts photographiques : panorama sur le massif du Mont-Blanc, les Aiguilles du Midi, chalets enneigés, combes 

Qui est Sandrine Baverel ?

"Je suis une passionnée de montagne et pratique la photo depuis 12 ans. Au point d’arrêter mon running ou une randonnée VTT pour capturer cette scène. Au point de pouvoir être très frustrée car je n’ai pas pu m’arrêter pour saisir cette incroyable lumière ! J’aime capturer des détails bucoliques, des ambiances oniriques : brume, reflets aquatiques, lumières douces du soir... Le tout à la montagne, en pleine nature, le long des lacs, mes terrains de jeux favoris en matière de prise de vue."

>> L'univers photographique de Sandrine >>

>> Son Instagram >>
 

0 commentaires
0 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters