12.01
2018 Style

Choisir entre une sortie culturelle plutôt que des descentes sur les pistes ? La question ne se pose plus ! Certaines stations jouent la complémentarité et emmènent l’art sur les domaines skiables, des pistes aux télécabines. Skis aux pieds, ouvrez l’œil, l’art vous guette !

PUBLICITE
Au Grand-Bornand, on skie arty ! Cet hiver, les 55 télécabines du Rosay font peau neuve et ne se contentent pas d’un simple lifting. Non. Elles se parent de dessins élégants en noir et blanc, élaborés par le local, Pierre Amoudry. L’artiste s’est inspiré de photos d’archives issues de la station pour remettre au goût du jour des scènes, des personnages et des symboles emblématiques du Grand-Bornand. Une conception unique, mêlant vintage et contemporain, à admirer tête en l’air !

 
A Val d’Isère cet hiver, retrouvez un bolide bien étrange, à l’arrivée du téléphérique de Bellevarde. Une fiat 500 old school en aluminium, débordant de skis multicolores. Il s’agit du travail de Stéphane Cipre, artiste niçois et ex-skieur au niveau fédéral. Le petit nom de cette œuvre ? Go to ski : tout est dit !
 
A Courchevel, se cultiver skis aux pieds est une évidence depuis quelques hivers, avec l’événement « L’Art au Sommet ». Cette année encore, retrouvez sur les pistes, des œuvres aussi contemporaines que majestueuses, à ciel ouvert. D’un côté, les sculptures animales de Julien Marinetti comme Doggy John le bouledogue français, Popy le panda ou encore Bob le pingouin veillent docilement sur le domaine des 3 Vallées. De l’autre, les animaux féroces de Richard Orlinski surgissent au détour des pistes : dinosaure Rex et yeti en résine rouge vermeille, ainsi que gorille et ours rugissants en bronze et inox. Surprenant assurément !
 
Aux 2 Alpes, l’artiste Jadikan a réussi la performance d’un lightpainting sur le glacier à plus de 3200m et par -15°. Une création inédite et spectaculaire, à revivre à travers son exposition « Chorégraphies Nocturnes », sous forme de grands tirages en extérieur, au cœur de la station iséroise.
 
A Autrans, l'art sur les pistes revêt un caractère collectif. Sonja Hinrichsen créé des dessins éphémères sur le neige et à l'aide de tous ceux qui souhaitent, raquettes aux pieds, participer à la création.Une expérience collective et artistique, à vivre du 17 au 24 février. 

Et aussi, le flocon géant dessiné par Simon Beck à l'Alpe d'Huez du 13 au 21 janvier > A Voir

 

Autres articles sur le thématique art :

> Expos et galeries à voir cet hiver en stations

> Stationner dans une galerie contemporaine à St-Gervais : le parkingcontemporain 2MK3 

 

Crédits photos : Alexandre Cornu / Courchevel - Stéphane Cipre - Julien Marinetti - Les 2 Alpes - Sonia Hinrichsen

 

0 commentaires
0 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters