03.10
2012 Gastronomie

PUBLICITE

Les ingrédients (par personne) :

- un petit verre de vin blanc de Savoie

- 200 g de fromage (100g de Beaufort et 100g d'emmental)

- 1/2 gousse d’ail

- 1/2 verre à liqueur de Kirsch

- du poivre du moulin

- de la noix de muscade râpée

- un gros pain de la veille coupé en petits cubes.

Pas de semaine au ski sans fondue savoyarde ! Elle constitue un monument de la gastronomie alpine. Cette spécialité fromagère est aussi très conviviale, ce qui rajoute à son attrait. Elle offre l’occasion de repas animé et joyeux. Qui n'a pas en mémoire la scène culte des Bronzés font du ski de Patrice Leconte ? Venue de Suisse, elle a été adoptée par nos différents départements de montagne qui ont remplacé l'emmental helvète par leurs pâtes pressées cuites respectives.
En Savoie et Haute-Savoie, c'est le goûteux Beaufort qui domine, alors que dans le Jura ou les Vosges, les cuisiniers mettent davantage de Comté. Onctueuse et parfumée, la fondue savoyarde est d’une simplicité enfantine. Un autre bon point ! Voici la recette proposée par le Syndicat de Défense du Beaufort

Il faut tout d'abord frotter l'intérieur d'une casserole émaillée ou d'un caquelon avec la gousse d'ail.
Ensuite, râper les fromages après avoir enlever leurs croûtes.
Puis, mettre le vin à chauffer dans le caquelon sur le feu de la cuisinière. Une fois qu'il commence à mousser, jeter le fromage, sans cesser de remuer avec une cuillère en bois.
Incorporer alors le poivre.
Une fois que le fromage a fondu, ajouter le Kirsch, sans cesser de tourner doucement.
Dès que la préparation monte dans la casserole, elle est prête à servir en la disposant sur le réchaud autour duquel les convives ont pris place.

Chacun peut tremper ses cubes de pain dans la fondue et la déguster. Attention, selon la tradition, celui ou celle qui fait tomber son crouton dans le poëllon, a un gage !

©Syndicat de Défense du Beaufort

Nos suggestions de lecture :

0 commentaires
2 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters