26.04
2016 Activités

Le stand-up paddle, qui consiste à se déplacer sur l'eau debout sur une grande planche de surf à l'aide d'une pagaie, est le plus accessible des nouveaux sports nautiques en vogue. Doux et ludique, il se pratique de plus en plus sur les lacs de montagne, en mode balade.

PUBLICITE

Très répandu sur le littoral français, le stand-up paddle, SUP pour les initiés, a débarqué en France au milieu des années 2000, dans le sillage de la légende du surf, Laird Hamilton. Depuis trois saisons, ce sport ancestral originaire d'Hawaï, commence à se développer en montagne. Et plus particulièrement sur les lacs, dont les eaux calmes sont particulièrement appropriées pour une pratique grand public. "C'est un loisir très similaire au vélo", explique Benoit Mouren, président du premier club de stand-up paddle d'Annecy, organisateur de l'Alpine Lakes Tour, tournée de promotion du SUP sur une dizaine de lacs alpins. "Comme le vélo, le stand-up paddle est accessible à un public très large, et est aussi excellent pour la forme et la santé". 

Facile et bon pour la ligne

Contrairement au kitesurf et au wakeboard, autres sports nautiques tendance, le paddle est très facile à apprendre et, dans sa version loisir, n'est pas physique. "Il ne faut guère plus de 30 mn à un débutant pour apprendre à se tenir en équilibre sur la planche et à bien pagayer", assure Gwendal Duchet, responsable de la section kayak à la base nautique du lac de Gérardmer, où le SUP est proposé depuis deux étés à partir de 7 ans. En une heure, il est possible d'avoir déjà de bonnes sensations de glisse.

Sport de pleine nature, le SUP combine contemplation et fitness."C'est un sport complet. Debout sur la planche, on sollicite en douceur abdominaux, dorsaux, cuisses. On travaille à la fois le gainage du corps et le cardio", assure Jean-Louis Monjo, responsable du service sports et loisirs de Tignes Developpement. La station savoyarde propose depuis déjà trois saisons le paddle sur sa base nautique. "Il y a un vrai engouement du public pour cette activité. Nous avions quatre planches en location au départ. Pour notre 4e saison cet été, nous en aurons 14 !".

A la verticale de l'eau, le paddle rider a une vision à 360° sur le paysage. "Debout, le fond du lac est beaucoup plus visible qu'en position assise. La flore et la faune aquatique se dévoilent bien mieux qu'à bord d'un canoë, c'est aussi pour cela que le SUP plaît beaucoup", témoigne Michel Delcor, loueur de planches et de canoë au lac de Génos à Loudenvielle, à proximité de Peyragudes.

Une glisse très sûre sur lac

Si en eaux vives, le sup est plus engagé, sur lac, c'est une activité très sûre. Longues et larges, les planches sont très stables, en plus d'être insubmersibles. Contrairement à la mer, sur les plans d'eau il n'y a pas de problème de vents qui peuvent pousser au large ou faire dériver les embarcations. "Les recommandations que nous faisons à nos clients, tous équipés de gilet de sauvetage, c'est de faire attention aux autres usagers, aux baigneurs notamment, et bien sûr, de ne pas pénétrer dans les zones protégées", précise Gwendal Duchet.

Dernier atout du SUP et non des moindres à l'heure des budgets serrés, c'est son côté abordable. Comptez environ 10€ l'heure pour la location d'une planche d'initiation, 15€ la randonnée collective accompagnée et autour de 25€ le cours particulier. Des tarifs qui comprennent en général le prêt d'une combinaison, indispensable sur certains lacs d'altitude dont la température n'excéde pas les 10°c, même en plein été.

Où en faire ?

Tout l'été, sur le lac de Serre-Ponçon près des Orres, à Tignes, au lac de Matemale près des Angles, sur la base nautique de Mercus Garrabet près d'Ax-les-Thermes, à Gérardmer, sur le lac de Saint-Point à Métabief, sur le lac de Génos, entre Peyragudes et Superbagnères, ou encore à Annecy. Dans le cadre d'événements, au lac de Roselend à Arêches-Beaufort les 16 et 17 août, sur le lac Léman à Sciez le 30 août, à Artouste dans les Pyrénées le 24 août dans le cadre du Artouste Sup Mountain Xperience, course de SUP la plus haute d'Europe !

Actumontagne pour France Montagnes

 

photos ©Widiwici

©Andy Parant/Tignes Développement

0 commentaires
3 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters