01.06
2012 Activités

Avec la pente et les dénivelées, la montagne se prête particulièrement aux activités à sensations fortes ! VTT de descente, canyonning, parapente, escalade... autant d'activités de montagnes à découvrir pour bien remplir vos vacances ! 

PUBLICITE

La montagne possède un atout naturel indéniable pour les amateurs de sensations en quête de vitesse et de vide. Le VTT est désormais comparable à la glisse en hiver, notamment en raison des différentes formes qu’il prend : descente, 4X, cross country, enduro … L’été, les bike parks tel le Jump Park des Gets attirent des riders de toute la France tandis que les modules aériens de la nouvelle noire des Crêtes aux 2 Alpes, à peine terminés, alimentent déjà les blogs spécialisés. Dans d’autres stations comme Tignes et Val-d’Isère, les bike parks sont désormais reliés pour offrir 150 km de pistes aux amateurs. Ceux qui affectionnent les gros dénivelés se rendront à l’Alpe-d’Huez sur la Mégavalanche qui totalise 2 610 m de dénivelé d’un seul tenant. Les Vosgiens, inspirés par le héros local Julien Absalon (double champion olympique de cross country !), rident La Bresse et 60 km de pistes pour 1 600 m de dénivelé. Super Besse et ses 15 km exclusivement dédiés à la descente combleront les vététistes du Massif Central tandis que les Pyrénéens pourront monter en téléphérique au Pic du midi et s’offrir 11 km de descente et 1 800 m de dénivelé d’une traite.

Parmi les sports d’eau vive, le canyoning qui se pratique dans les torrents, cascades et autres toboggans s’est trouvé un royaume dans les Hautes-Pyrénées et leurs 290 km de rivières praticables. Luz-Saint-Sauveur est considéré comme le plus beau spot pour cette pratique tandis que les guides français n’hésitent pas à conduire leurs clients experts côté espagnol où se trouvent les canyons mythiques de la Sierra Guara. Dans les Alpes du sud, la vallée de l’Ubaye, avec notamment le ravin de la Blache creusé dans le calcaire, attire les plus sportifs en raison de ses gros rappels et de son important débit d’eau. Plus au nord, il faudra avoir le cœur bien accroché pour venir à bout des sauts atteignant 9 mètres du canyon de l’Écot en Haute-Maurienne-Vanoise. Enfin, c’est sur l’Isère, au niveau de Bourg-Saint-Maurice, que les adeptes de rafting, kayak et nage en eau vive pourront affronter les remous de ce torrent qui a accueilli plusieurs championnats du monde de canoë-kayak.

Dans le sens de la montée, le dénivelé réserve également son lot de sensations aux amateurs de vertige. Les falaises équipées comme la Duchère aux Contamines sont accessibles dès 4 ans. Pour ceux qui recherchent exclusivement à sentir « du gaz »  sous leurs pieds, un grand rappel de 50 m est ouvert à tous niveaux sur ce site. Dans le même style, la via ferrata séduit ceux qui veulent goûter à l’escalade sans en acquérir la technique. Celle du Roc du Vent située à Arêches-Beaufort qui totalise 547 m de dénivelé, est prisée pour son pont népalais perché à 35 m de haut. La vue sur la Pierra Menta, le barrage de Roselend et le Mont-Blanc ne gâche rien au plaisir d’arriver en haut. Pour prendre de la hauteur mais cette fois grâce aux courants aérosols, rendez-vous sur la base de parapente de Talloires et sa vue sur le lac d’Annecy. Vous pourrez voler en autonomie après 3 jours grâce aux stages proposés par les six écoles de parapente locales. En plus de l’adrénaline, vous éprouverez cette sensation de liberté réservée à ceux qui réalisent le rêve d’Icare.

Parapente

0 commentaires
0 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters