01.06
2016 Activités

Il n'y a pas que les grands lacs connus pour faire trempette ou pratiquer des activités nautiques ! Véritables réservoirs d'eau douce, nos montagnes regorgent de torrents, de cascades, de plans d'eau et autres bases de loisirs. En voici 5 à (re)découvrir cet été.

PUBLICITE

La cascade Saint-Benoît

Haute de 90 mètres de haut, la cascade Saint-Benoît à Avrieux, près d'Aussois, est souvent décrite comme un brumisateur géant ! A proximité, le promeneur peut en effet sentir sur ses joues les embruns qui se dégagent de son panache. Cette splendide chute d'eau plonge dans le ruisseau du même nom, peu profond, où les enfants peuvent se baigner ou s'amuser à ériger des petits barrages de pierres. D'Aussois, comptez 40 minutes de marche pour arriver à ce site qui a servi de décor au film Les Rivières Pourpres. Sa plage en herbe est très prisée des familles pour le pique-nique du midi. Proche des Forts de l'Esseillon, la cascade est aussi accessible depuis le parking, en seulement 10 minutes.

Les sources des Gillardes

Secondes exsurgences de France, après Fontaine de Vaucluse, les Gillardes, dans le massif du Dévoluy, font parties des sites géologiques remarquables des Alpes. Ces sources jaillissent d'un chaos d'énormes blocs de pierres, dans le défilé de la Souloise. Vibrionnantes, elles s'étalent sur une trentaine de mètres, avant d'aller alimenter en contre-bas, le lac du Sautet. En surplomb de leur site ombragé, idéal pour pique-niquer à la fraîche ou piquer un petit somme, la falaise des Voûtes, où René Desmaison aimait à grimper.

Le lac des Hermines

Cette étendue d'eau artificielle de 14 ha a été créée à la fin des années 60 à Super Besse. On peut s'y baigner, s'initier à la planche à voile, se balader en canoë ou en pédalo, ou encore pêcher à la mouche. Le lac des Hermines est aussi équipé d’un espace aqualudique surveillé, où sont déclinées de nombreuses structures gonflables pour plonger, grimper, marcher ou rouler sur l'eau façon hamster, dans les water-rollers, des sphéres gonflabes transparentes. Nouveauté cet été, l'accès au Parc Aventure, à privilégier en cas de mauvais temps. Dans cet espace récréatif, mât  de  grimpe,  parcours  acrobatique, mur d'escalade, bowling ou encore jeux  modulaires par tranches d’âges (0-3 ans, 4-12 ans). 

Lacs en cascade

Si la baignade dans le lac Blanc, sur la station éponyme, le lac Noir et le lac des Truites, le plus haut des Vosges (1066 m), est interdite, on peut tout de même profiter de la fraîcheur de leurs berges ou même tremper les pieds dans leurs eaux sombres. Ces trois lacs de la vallée de Kaysersberg, dont un circuit permet de faire le tour en 4h30, invitent à une belle randonnée, au cœur de la réserve naturelle du Tanet-Gazon du Faing. Le must, déguster une tarte aux myrtilles à l'auberge du Forlet, au bord du lac des Truites. Les amateurs de tranquilité poursuivront leur échappée pédestre jusqu'au lac Vert, dans le fond de la vallée de Munster (45 mn de marche supplémentaires depuis le lac des Truites, mais aussi accessible en voiture).

Le lac du Boum

Situé sur le versant côté Peyresourde de la station de Peyragudes, le lac du Boum de Soulas est accessible en 1 heure de marche facile (ou en 20 mn avec le télésiège Privilège le mercredi et le jeudi). Lové dans un petit vallon à plus de 2000 mètres d'altitude, il constitue un joli endroit pour pique-niquer et se rafraîchir les pieds les jours de grosse chaleur ! Dans ses eaux bleu sombre, on peut aussi s'initier à la pêche à la mouche. Et tenter d'attraper une truite fario, aux flancs argentés et à la chair rose, qui affectionne les eaux vives des torrents montagnards comme celles plus calmes des lacs d'altitude.

Texte ©Actumontagne pour France Montagnes

©Alban Pernet/OT Aussois

©Gilles Piel Estelle Perdu/OT Dévoluy

©OT du Sancy

©OT de Kaysersberg

© OT Peyragudes

0 commentaires
3 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters