10.09
2018 Evénements et actualités

Un skieur a 50% de chances d’avoir mal au pied dans sa chaussure de ski le 1er jour d’utilisation. Le bootfitting permet de réduire ce risque. Apparu il y a une quarantaine d’années, le service s’est démocratisé en montagne ces dix dernières années

PUBLICITE

« Le bootfitting est le fait de personnaliser la chaussure en l’adaptant au maximum à la forme du pied du skieur et sa morphologie. Confort et précision sont les deux éléments les plus importants pour offrir un service de qualité », résume Guillaume Rastello, spécialiste du bootfitting.

De plus en plus de clients optent pour des chaussures sur-mesure, adaptées à la taille et à la forme de leurs pieds. Les marques historiques de ski proposent ce service : Fischer, Head, Nordica, Tecnica, Atomic… Selon une récente étude réalisée par les marques de matériel près de 8 skieurs sur 10 considèrent le bootfitting comme « un progrès important pour le confort du pratiquant »

Faire des chaussures sur-mesure optimise la position du pied dans la chaussure, pour avoir un équilibre entre le pied, le genou, la hanche et le dos. Le chausson inséré à l’intérieur de la chaussure est sculpté à la forme du pied. Tout ce processus doit permettre au skieur d’avoir les meilleures sensations possibles et qu’il ne ressente pas d’inconfort (frottement, pied qui bouge).

Un scanner 3D permet de visualiser votre morphologie du haut du mollet jusqu’à l’orteil. Grâce à cet appareil, toutes les mesures exactes du pied sont collectées : longueur et hauteur du pied, périmètre du métatarse, périmètre de la cheville, périmètre du mollet… Une fois toutes ces données récoltées, le vendeur s’occupe de se renseigner sur le niveau du skieur, son poids et sa taille, afin de choisir la rigidité la plus adaptée à son gabarit, à son pied, et à sa manière de skier, afin d’optimiser le confort et les performances. L’objectif est de faire en sorte que le skieur oublie qu’il porte des chaussures de ski du matin au soir, parfois lourdes.

Ce service sur-mesure et à la demande proposé par de nombreux magasins de ski est à destination de tous : des skieurs professionnels aux débutants, en passant par les skieurs occasionnels. « Une bonne chaussure de ski faite sur-mesure coûte entre 600 et 800 euros. L’entrée de gamme chez l’homme et la femme se fait aux alentours de 300 euros. Les prix peuvent monter en fonction des technologies utilisées et des rigidités demandées jusqu’à 1200 euros », précise Guillaume Rastello. Sachant qu’une bonne paire de chaussures de ski non personnalisable coûte environ de 300 euros, certains skieurs pourraient opter pour le confort de la chaussure personnalisable malgré son prix un peu plus élevé.

0 commentaires
2 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters