21.12
2015 Bons plans et conseils

Pas si facile de faire son choix parmi les différents modèles de skis de fond, bâtons, chaussures, fixations… Michaël Gamby, conseiller technique au comité régional de la FFS, vous donne quelques pistes.

PUBLICITE

Des skis pour quelle pratique ?

Pour commencer, il faut se demander si l’on souhaite une pratique plutôt sportive ou de loisirs. Si vous recherchez l’effort et le dépassement, prenez du matériel de skating. Si au contraire vous privilégiez l’aspect balade, optez pour le classique (aussi appelé alternatif).

Les skis

Attention à prendre la bonne taille de skis. Environ 20 cm de plus que sa taille en classique, et environ 10 cm de plus en skating. À moduler en fonction du poids : une personne de forte corpulence a besoin de skis un peu plus longs.

La dureté des skis est aussi un critère important. Plus on est débutant, plus il faut demander au vendeur un ski souple.

En technique classique, je conseille aux débutants de choisir des skis à écailles, car les skis à farter (sans écailles) imposent de bien connaître le fartage (très technique) et d’avoir tout le matériel nécessaire.

Les bâtons

Là aussi, la taille est primordiale : au creux de l’épaule pour le classique, et au niveau de la bouche pour le skating.

Pour les débutants, je conseille des bâtons dont le tube est en fibre de verre car ils sont légers, résistants et bon marché. Les modèles contenant du carbone sont plus légers et efficaces, mais plus chers et plus fragiles, donc à réserver pour les pratiquants confirmés.

Les chaussures

Il faut trouver chaussure à son pied, et privilégier avant tout le confort. Prenez le temps d’essayer et choisissez un modèle où vous vous sentez bien.

Les chaussures haut de gamme tiennent mieux le pied et aident ainsi à skier, mais cela se fait au détriment du confort. À mon avis, le milieu de gamme constitue un bon compromis entre confort et bonne tenue de pied.

Les fixations

Il existe deux normes différentes, qui se valent. Attention à la compatibilité entre chaussures et fixations. Il faut d’abord choisir ses chaussures, puis les fixations qui vont avec.

 

©actumontagne pour France Montagnes

1 commentaire
1 vote

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters