26.07
2019 Nature et découverte

Ouvrez grand vos yeux ! Au gré de vos randonnées, découvrez les animaux qui peuplent la montagne l’été. Des vaches paisibles au cœur des verts pâturages, aux marmottes joueuses et farouches bouquetins, il suffit de prendre son temps pour avoir une chance de les observer.
PUBLICITE

Chamois / Bouquetins : faites la différence !

Ils ont pour point commun une aisance à toute épreuve pour se déplacer sur les sommets et rochers de montagne. Mais aussi le fait d’être des animaux discrets et donc difficilement visibles. Mais comment et à quoi les reconnaît-on ?

Le chamois

  • Sa morphologie est fine et élancée
  • Il est reconnaissable par un masque noir sur le devant de la tête
  • Il possède des cornes longues et très visibles à l’âge adulte
  • Les chamois de moins d’un an se nomment les chevreaux
  • Les chamois peuvent vivre en milieu forestier de moyenne montagne

Le bouquetin

  • Sa morphologie est massive et trapue
  • son pelage est uni, il porte une barbichette lorsqu’il s’agit d’un mâle
  • Ses cornes atteignent une soixantaine de centimètres pour les mâles adultes, vingt centimètres pour les femelles
  • Les bouquetins de moins d’un an se nomment les cabris
  • Les bouquetins ne vivent qu’en espace montagneux

 

Du côté des vaches

On aime savourer le fromage de montagne ; mais on connaît moins les différentes races de vaches laitières qui les produisent. Au-delà de leurs petits noms et de leurs cloches qui résonnent dans les vallons montagneux, voici les différences entre la Tarine, l’Abondance, la Vosgienne et la Salers.

L’Abondance

  • Cette haut-savoyarde aime les pâturages d'altitude et sait s'adapter aux variations de températures en montagne
  • On la reconnaît à sa couleur principale, l'acajou, qui vient également border le contour de ses yeux, tandis que sa tête et son ventre sont blancs.
  • Son lait est utilisé dans la fabrication du Reblochon et de l’Abondance (fromages AOC) et en partie, pour dans l'élaboration du Beaufort.

La Tarine

  • Emblème de la Savoie, la Tarine tire son nom de la vallée de la Tarentaise, dont elle est originaire
  • Sa robe fauve uniforme est agrémentée de noir au niveau des sabots et du contour de ses yeux
  • Il s'agit d'une vraie montagnarde, habituée à la rudesse du climat et aux terrains escarpés
  • Le lait qu'elle produit est utilisé pour fabriquer la Tomme et l'Emmental de Savoie (IGP), mais aussi le Beaufort et la Tome des Bauges (AOC)

La Salers

  • Sa robe acajou uniforme ainsi que ses poils longs et frisés sont les éléments caractéristiques extérieurs de la Salers
  • Vache auvergnate, elle est précisément originaire du Cantal et fait partie des races de vache les plus anciennes
  • Elle se distingue par ses cornes impressionnantes, en forme de lyre
  • Son lait est notamment utilisé dans la production des fromages locaux tels que le Bleu d’Auvergne et le Cantal

La Vosgienne

  • Comme son nom l'indique, la Vosgienne est originaire du massif des Vosges.
  • On la reconnait à sa robe mouchetée noire et son dos blanc.
  • Il s'agit d'une race mixte, c'est à dire reconnue pour ses qualités laitières et bouchères.
  • Côté fromages, le lait des Vosgiennes est utilisé pour la fabrication du Munster.

La marmotte des Alpes

Agile et joueuse, la marmotte est l’emblème des montagnes alpines. On reconnaît facilement son sifflement strident qui résonne entre les montagnes et sa façon de se déplacer par bonds caractéristiques. Herbivore, elle pèse entre 4 et 8 kgs, et observe une période d’hibernation d’octobre à avril. La marmotte vit en tribu familiale, en montagne, de 1000 à 3000m d’altitude. Curieuse mais farouche, elle se glisse dans les terriers au moindre danger. Ouvrez l’œil et soyez discrets pour l’observer !
Crédit photos : On Met les Voiles - Aurélien Antoine - Frédéric Pochasson - Fotolia : macumazahn / skouatroulio / illustrez-vous / Utopia - Flickr : Raym5 / Frank Morin
0 commentaires
4 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters