15.11
2011 Activités

Les activités nordiques se déclinent au pluriel : ski de fond, biathlon, randonnée nordique, raquette, marche nordique et chiens de traîneaux. Avec d’importants points communs, comme le contact privilégié avec la nature, ou le bien-être physique qu’elles procurent à leurs pratiquants.

PUBLICITE

Ski de fond : skating et alternatif

L’activité nordique reine, c’est le ski de fond. Il regroupe les adeptes du skating et de son pas de patineur, élégant et sportif, et ceux du pas alternatif, beaucoup plus technique qu’on ne le croit. Même s’il peut être pratiqué comme une simple promenade. Certaines pistes assez larges ont deux “rails” parallèles tracés pour l’alternatif de chaque côté, permettant de bavarder tout en skiant. Le sport n’exclut pas la convivialité !
Les domaines de ski de fond constituent des boucles plus ou moins grandes, parfois en forêt, parfois en terrain dégagé. Mais toujours dans un environnement grandiose, permettant un véritable contact avec la nature. Il n’est d’ailleurs pas rare d’observer des traces d’animaux en bordure des pistes…

Biathlon : ski et tir

Le ski de fond connaît une variante très tendance depuis les JO de Vancouver en 2010, le biathlon. De plus en plus de stations proposent des initiations avec des carabines laser qui font un tabac, notamment auprès des jeunes. Toute la difficulté — et l’intérêt — de la discipline est de se concentrer sur le tir, quand on est essoufflé après une boucle de ski.

Rando nordique : en dehors des traces

Encore une variante du ski de fond : la randonnée nordique. Du ski de fond hors traces, dans la nature vierge, qui nécessite une bonne connaissance de la montagne hivernale, ou l’encadrement d’un professionnel.

Raquette : simple et paisible

Mais la façon la plus simple de se déplacer dans la neige reste la raquette. Avec une technique à la portée de tous. D’où l’explosion de cette activité ces vingt dernières années. Ses adeptes peuvent trouver des itinéraires balisés (parfois même damés) autour des stations. Les randonnées en raquette permettent de s’immerger paisiblement dans la montagne hivernale, chacun à son rythme. Une façon privilégiée de découvrir les paysages enneigés, voire même de rencontrer un chamois ou un chevreuil. Et d’en prendre plein la vue et les poumons !

Marche nordique : un sport santé

Une autre façon de marcher : la marche nordique, ou nordic walking. Praticable en toute saison et sur tout terrain, il s’agit en fait d’une marche avec bâtons. On plante le bâton au niveau du pied et on pousse bien plus que dans la marche classique. Du coup, le buste est en position assez droite, et la cage thoracique s’ouvre davantage. Ce qui entraîne une meilleure oxygénation des poumons et du cerveau. D’où le qualificatif de sport santé, souvent attribué à cette activité.

Le Snooc : la randonnée en luge !

Le Snooc est l’activité naissante qui réunit l’accessibilité de la raquette et le plaisir de la glisse. Les skis nordiques utilisés à la montée se transforment en une luge extrêmement maniable. À la portée de tous, elle permet de partager fous rires et sensations de 9 à 77 ans sur les nombreux sentiers qui parcourent nos montagnes.

Chiens de traîneaux : physique et complice

Pas du tout réservée au Grand Nord, cette activité se pratique chez nous sur des terrains vallonnés de moyenne montagne. Chacun conduit son propre attelage, debout sur les patins arrière du traîneau. Le musher reste devant pour canaliser la meute. Une discipline assez physique, car quand le terrain monte, on pousse le traîneau comme une patinette. Dans les virages, on se penche de côté, comme en moto. C’est ainsi que se crée une complicité dynamisante avec les chiens.

Crédits photos :
Attelages-LGO-Pascal-Lahure
Fischer Sports
Gösta FRIES
TSL Outdoor
Sylvie Chappaz

0 commentaires
0 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters