27.06
2011 Activités

Les snowparks, ces espaces où les modules, tremplins, half-pipes et rails, fleurissent, sont prisés par les skieurs et snowboardeurs avides de sensations et sont aujourd'hui accessibles aux glisseurs de tous niveaux. Un petit détour s'impose sur ces spots qui ne passent pas inaperçus, où la musique est forte et où le plaisir est toujours au rendez-vous, qu'on soit acteur ou spectateur.

PUBLICITE

Un snowpark, qu'est-ce que c'est ?

Importés des Etats-Unis au début des années 90, en pleine explosion du snowboard - alors nouveau sport à sensation – on retrouve des snowparks aujourd'hui dans la plupart des stations de ski. Regroupant différents types de modules permettant de décoller, ils sont indissociables du freestyle, cette discipline qui consiste, en ski ou en snowboard, à faire des figures acrobatiques plus ou moins élaborées et loin au-dessus du sol. Dans ces snowparks, on peut glisser sur des rails, s'envoler sur des big airs, parcourir un half pipe, demi-tube de neige qu'on parcourt en s'envolant de chaque côté. Loin d'être réservés à une élite, les snowparks permettent à tous de s'amuser, avec des modules de tailles adaptées à tous les niveaux. Les freestylers savent être accueillants !

snowpark

Port du casque obligatoire !

Au départ, réservés à des pratiquants rompus aux acrobaties les plus périlleuses, les snowparks proposent aujourd'hui de quoi s'amuser quel que soit son niveau. Si les plus aguerris s'envolent à plusieurs mètres du sol en prenant appui sur des tremplins adaptés, les aménagements réalisés dans les snowparks nouvelle génération proposent des enchaînements plus sobres pour les non ou moins initiés. Citons par exemple le Kid's Parkway d'Avoriaz, le Moon Park de Méribel ou la Easy Zone de Valloire. La priorité pour qui s'aventure ici pour la première fois est de progresser petit à petit, sans viser trop haut, et toujours équipé d'un casque et d'une protection dorsale. Et pour progresser en toute sécurité, rien de tel que les initiations au freestyle très régulièrement dispensées sur la plupart des snowparks.

Pour les débutants qui hésiteraient encore, n'oublions pas qu'il existe dans de nombreuses stations des zones ludiques qui proposent une première approche du freestyle, très accessibles et sympathiques.

Spectacle assuré

Ensuite, place au spectacle ! La progression, au moins sur des figures de base, peut être très rapide pour peu que l'on soit bien conseillé. Le freestyler en herbe peut vite se faire plaisir... Et les spectateurs aussi ! Toujours spectaculaires, les évolutions en snowpark passionnent souvent ceux qui n'osent pas s'aventurer sur ces modules. Voir un skieur tourner la tête en bas à plusieurs mètres du sol et atterrir sur les skis, dos à la pente, tout en dégageant une indécente impression de facilité, mérite le détour. Alors, si vous vous sentez freestyler dans l'âme, osez le snowpark ! Et si vous aimez le spectacle, faites un détour, vous n'en reviendrez pas ! 

Photos : Philippe Royer

0 commentaires
0 votes

Réservez vos vacances

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters