02.01
2019 Gastronomie

Plat traditionnel Comtois, le souflé au Comté est aussi facile à réussir que délicieux ! L'essayer, c'est l'adopter ! Produit au coeur des montagnes du Jura, le comté est produit à partir de lait de vaches Montbéliardes et Simmental. Chaque jour, le Comté est élaboré artisanalement dans environ 160 petites fromageries de village, les “fruitières. Les Routes du Comté permettent de découvrir cette tradition et ce savoir faire du massif du Jura.

PUBLICITE

Recette à base de Comté :

Temps de préparation : 20 mn
Temps de cuisson : 35 mn
Total : 55 mn

Ingrédients (Pour 4 pers)

  • 160 g de Comté râpé
  • 3 oeufs
  • 30 cl de lait
  • 30 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 1 pincée de noix de muscade râpé
  • Sel, poivre

La recette :

  • Préparer la béchamel : faire fondre 50 g de beurre dans une casserole, puis jeter la farine en pluie pour éviter les grumeaux et cuire quelques secondes en remuant. Verser le lait en filet en continuant de remuer pour obtenir une crème lisse. Saler, poivrer et assaisonner avec la muscade.
  • Préchauffer le four à 210°C (th. 7).
  • Beurrer généreusement et fariner un moule à soufflé ; réserver au frais. Séparer les blancs des jaunes des oeufs. Saler légèrement les blancs et les monter en neige ferme. Hors du feu, ajouter les jaunes d’oeufs et le Comté à la béchamel en remuant fortement. Incorporer ensuite délicatement les blancs en neige pour ne pas les casser. 
  • Verser le tout dans le moule beurré et enfourner pour 35 minutes. Surveiller fréquemment à travers la vitre du four et servir sans attendre dès la fin de la cuisson.

Bon à savoir :

  • Le Comté est un fromage au lait cru à pâte pressée cuite. Son terroir est le Massif du Jura, une région de moyenne montagne qui s’étend sur le Jura, le Doubs et l’Ain. Les vaches de races Montbéliarde et Simmental française sont les seules autorisées pour la production du lait à Comté. Chaque jour, le Comté est élaboré artisanalement dans environ 160 petites fromageries de village, les “fruitières”. Sa maturation en cave d’affinage est au minimum de 4 mois, mais elle est souvent supérieure, de 8 mois en moyenne à beaucoup plus !
  • La diversité des paysages jurassiens se reflète dans la variété de sa gastronomie. Les habitants ont adapté leurs spécialités culinaires aux produits gourmands du pays, à la richesse des rivières en poissons, au gibier, mais aussi à leur imagination. Comté, Morbier, Mont d’Or, Bleu de Gex, Gruyère, Cancoillotte, saucisse de Morteau et autres salaisons fumées, volaille de Bresse  : d’authentiques témoins de l’histoire de la culture locale… Suprême raffinement, les spécialités des Montagnes du Jura s’harmonisent délicatement avec ses vins, qu’ils soient du Jura (et notamment les très précieux Vin Jaune et Vin de Paille…), de Pays de Franche-Comté ou du Bugey.
  • Le massif du Jura propose des itinéraires touristiques à la découverte du formidable terroir du Comté : Les Routes du Comté regroupent des fermes, fruitières et caves d’affinage que l’on peut visiter, mais aussi des activités de pleine nature directement liées à la découverte des paysages et des pratiques agricoles régionales ainsi que des « étapes gourmandes » constituées de bonnes adresses de points de vente de produits régionaux, de vignerons et de différentes formes de restauration…
  • Un site internet est dédié à la découverte de ce fromage d'Appellation d'Origne Protégée : www.comte.com

Auteur :
CREDITS PHOTO : STUDIOVISION

> Autre recette au Comté : découvrez les nems !

0 commentaires
3 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters