19.03
2020 Gastronomie

Recette emblématique des Alpes, la tartiflette est la déclinaison récente d'un plat traditionnel savoyard : la péla. Elle aurait été inventée dans les années 80 pour écouler les stocks de reblochon déclassés. Née dans le massif des Aravis, en Haute-Savoie, la tartiflette est très vite devenue le symbole des plats conviviaux hivernaux. Le reblochon, fromage de montagne par excellence donne la saveur essentielle de cette recette de montagne ! Choisissez-le soigneusement et la réussite sera assurée.
PUBLICITE

La recette de la tartiflette est relativement simple à réaliser. Pour lui garantir un goût délicieux et prononcé, veillez à choisir un reblochon goûtu et crémeux. Un reblochon fermier sera toujours préférable. Evitez les "fromages à tartiflette" industriels qui n'ont pas le goût de reblochon et ne viennent pas de la zone de production AOP. Privilégiez le rayon fromage à la coupe de votre supermarché ou une bonne fromagerie.

Temps de préparation : 40 min
Temps de cuisson : 25 min
Total : 1h05

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 1kg de pommes de terre à chair ferme (roseval)
  • 1 paquet de lardons (fumés ou non)
  • 200 gr d'oignons
  • 1 reblochon de Savoie (idéalement acheté dans une ferme des Aravis)
  • 100 gr de crème (les puristes n'en mettent pas)
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • sel, poivre

La recette

  • Éplucher les pommes de terre, les couper en dés et les rincer.
  • Émincer les oignons puis les faire revenir doucement dans de l'huile d'olive. Lorsque les oignons deviennent translucides, rajouter les pommes de terre préalablement coupées en dés. Ajouter les lardons, cuire les pommes de terre puis ajouter la crème fraîche.
  • Préchauffer le four à 200° (Thermostat 6/7)
  • Gratter la croûte de votre reblochon pour qu'il retrouve sa couleur orangée et le couper en deux dans le sens de l'épaisseur (comme sur la photo).
  • Verser le mélange crème / pommes de terre / lardon dans votre plat préféré et recouvrez le tout des deux moitiés de reblochon (croûte vers le haut et chair contre les pommes de terre) !
  • Enfourner 25 minutes et c'est cuit ! 

Bon à savoir :

Né au 13ème siècle à Thônes dans le massif des Aravis, la zone de production du reblochon couvre aujourd'hui la quasi-totalité du département de la Haute-Savoie et le Val d'Arly en Savoie. Il est produit à partir de lait de vaches régionales : abondances en majorité mais aussi tarines et montbéliardes.
Il existe deux sortes de reblochons reconnaissables à la couleur de la pastille appelée pastille de caséine :

  • Le reblochon fermier (pastille verte) est fabriqué en totalité à la ferme deux fois par jour.
  • Le reblochon de fromagerie ou de fruitière (pastille rouge) est fabriqué à partir de lait recueilli auprès de plusieurs exploitants de la zone de production. Les pastilles de caséine constituent la garantie de qualité et de traçabilité des reblochons.

Le reblochon tire son nom du terme savoyard « re-blocher » signifiant au XVIe siècle « traire une deuxième fois », ou reblasse, d'un nom donné à une fraude locale. La tradition veut que les fermiers du massif fissent une première traite pour le propriétaire (en général les abbayes), et une deuxième traite une fois la nuit tombée pour leur propre compte.

Ce fromage, pouvant aussi se déguster cru, légèrement coulant, cuisiné ou encore en salade, reste un des plus emblématiques de montagne !

Plus d'infos

Crédits photos : www.reblochon.fr

2 commentaires
33 votes

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez nos newsletters